www.media-web.fr

"Vous avez un nouvel ami"

Les étudiants de Nantes ont réalisé la dernière campagne de la sécurité routière. L'affiche de sensibilisation joue avec les codes de la jeunesse : les réseaux sociaux.

"La Faucheuse vous a demandé en ami"  C'est le message que l'on pouvait lire à l'arrière des bus nantais en décembre dernier. Cette idée a germé dans l'esprit des étudiants de l'ISEG Communication School de Nantes. En partenariat avec les services de la préfecture, le message voudrait lutter contre l'utilisation du téléphone au volant, parce que 61% des moins de 35 ans déclarent lire leurs SMS en conduisant. Le ton et l'approche sont innovants car ils s'adressent en réalité à l'ensemble des usagers. L'image est certes, moins choquante que certaines photos qui ont déjà été utilisées dans ces circonstances. Mais le message est clair car le personnage de La Faucheuse est "identifiable par tous et , sans être dérangeant, ramenant chacun à l'issue souvent fatale d'un accident de la circulation".
Depuis le vendredi 11 mars, cette "nouvelle amie" est "enfin" présente sur les réseaux sociaux. Via son compte Twitter et sa page Facebook, elle livre ses messages de manière directe et sans concession : "La route continue à tuer." L'anti-héros de la lutte pour la sécurité routière commente, de façon personnelle, l'actualité des routes et s'intéresse de près à tous les comportements inquiétants et porteurs de risques qui sont adoptés en situation de conduite (consommation d’alcool, de stupéfiants, vitesse excessive...).

Quelques chiffres clés

Les statistiques sont sans appel :
- 53% des tués sont des conducteurs de véhicules légers
- 31% des tués sont issus de la population dite "active" sur la tranche d'âge 25-44 ans
- 72% des tués le sont dans des accidents mortels qui interviennent principalement dans les créneaux horaires correspondants aux trajets domicile/travail ou domicile/établissement scolaire (6h>21h)
- Un accident sur dix est lié à l’utilisation du téléphone portable en situation de conduite. Les conducteurs sont d'ailleurs 31% (le chiffre grimpe à 61% pour les moins de 35 ans) à déclarer lire leur texto au volant. Et en 10 ans, le nombre de Français à déclarer "comprendre le danger d'utiliser son téléphone au volant" a baissé de 14 points, passant de 90% en 2004, à 76% en 2014.


www.facebook.com/La-Faucheuse-44

Auteur : Y.P | 14/03/2016 | 1 commentaire
Article précédent : « Nantes : On connaît le candidat EELV »
Article suivant : « Législative partielle : Les socialistes ont leur candidate »

Vos commentaires

#1 - Le 18 mars 2016 à 09h32 par Lemere
A quand une appli, qui detecte automatiquement que vous êtes au volant, et qui bloque votre telephone, tant que le moteur tourne?

Bravo en attendant à cette initiative

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : 0609309562  |   Nous contacter