www.media-web.fr

Voeux de Cap Atlantique, la dernière séance

Traditionnellement les vœux de Cap Atlantique clôturent les cérémonies des vœux de la Presqu’île guérandaise. Les vœux d’hier ressemblaient à la séance de trop. En coulisse les élus commentaient les futures élections départementales.

Il n’y avait pas grand-chose à se mettre sous la dent aux vœux de Cap Atlantique, à part des petits fours et du champagne. Un discours bien terne de Yves Métaireau « pas de propositions pour l’instant car elles doivent être débattues » quelques élus commençaient à piquer du nez. D’autres avaient préparé un « sketch » au cas où le Président de Cap Atlantique aurait réitéré ses propos des vœux de La Turballe, même pas, ils en ont été pour leur frais.
Mais heureusement, il y avait les anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes qui ont offert une danse aux invités de Cap Atlantique, histoire de mettre un peu d’ambiance dans cette triste soirée.
Yves Métaireau ne manqua pas de rappeler que « la situation de Cap Atlantique était bonne avec un fonds de roulement en 2014 de 10,3 millions d’euros. Une dette de 45 millions d’euros dont 80% en investissement, soit environ deux ans de recettes directes de fonctionnement ». Il a ouvert une porte sur le rapprochement des intercommunalités dans le futur avec Nantes Métropole, la CARENE pour l’interconnexion d’eau potable, l’aménagement numérique des territoires, l’aéroport Notre-Dame-des-Landes, le syndicat pour la recherche et l’innovation Atlanpole, et la réflexion sur les déchets.
 

Auteur : JBR | 24/01/2015 | 1 commentaire
Article précédent : « Le maire de la Baule répond à la Ligue des Droits de l'Homme »
Article suivant : « La CARENE recrute des saisonniers »

Vos commentaires

#1 - Le 26 janvier 2015 à 09h44 par michel bailly, Bouguenais
Une vision réaliste.
En réfléchissant au renforcement, au rapprochement des trois intercommunalités (NM/CARENE/CAP ATLANTIQUE = +/-80% de la population du département), cela va de soi, qu'il y matière à travailler pour l'intérêt de ces populations.
Quid du CG/44, dans ces nouveaux schémas pragmatiques énoncés par le Président de Cap Atlantique ?
NM et ses nouvelles compétences, depuis 01/2015 pourrait être l'accélérateur de la mise en place d'un schéma Région dynamique adossée à Métropole dynamique.
Retailleau ne quitte-il pas le CG/85, sur cette réflexion, je cite : "Pour la Vendée, c'est à Nantes que les décisions se prendront ...". Je rajoute : pas seulement en Vendée ... Pour la totalité des départements PDL.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter