www.media-web.fr

Vers un jardinage plus bio

La charte « Je jardine au naturel » sur le bassin versant du Brivet vient d’être lancée à Pont-Château. Tous les habitants intéressés pourront être signataires.

Fruit du travail de 126 personnes, cette charte a pour vocation d’aider et d’accompagner les habitants à jardiner sans pesticide. En plus des habitants, le projet est porté par le syndicat du Bassin-versant du Brivet et le Parc naturel de Brière, accompagnés par le CPIE Loire Océane (basé au Pouliguen). C’est ce dernier qui est chargé d’animer, de faire vivre la charte. « Je jardine au naturel » existe dans le cadre d’un projet plus vaste des communes du bassin-versant du Brivet : recouvrer une bonne qualité d’eau. La charte qui est voulue « adaptée à tout le monde, tant aux experts en jardinage bio qu’à ceux qui découvrent », explique Claire Yerlès, chargée de mission au CPIE. Adhérer à la charte implique un engagement des particuliers à jardiner le plus naturellement possible. Les premiers signataires étaient d’ailleurs présents à la salle de la Boule d’or à Pont-Château mercredi dernier. Une charte similaire, mise en place sur le territoire de Cap Atlantique, a déjà plus de 1 000 signataires.

Précisions sur la charte

L’adhésion à la charte est libre et gratuite. Pour Claire Yerlès, « notre but est de se passer de produits chimiques ». La charte implique tout de même quelques devoirs comme de la respecter (bien sûr) et s’engager à respecter au moins trois principes sur onze. Différentes notions sont abordées : observation, techniques de jardinage, respect des « auxiliaires » du jardin… Les trois principes choisis devront être respectés par les signataires. Pour valoriser l’action des jardiniers et faire connaître la charte, « chaque adhérent recevra un autocollant qu’il pourra coller sur sa boîte à lettres », précise Claire Yerlès. Ils espèrent que des vocations seront ainsi suscitées, ou au moins que la curiosité des habitants aura été éveillée. Enfin, une gazette d’information va être envoyée par mail aux adhérents à chaque début de saison. « Elle va être composée de quatre catégories : trucs et astuces, témoignages, recettes et actualités », ajoute Claire Yerlès. Une publication qui devrait permettre aux adhérents d’être confortés dans leur démarche et les encourager à aller encore plus loin. Tous les habitants le désirant pourront participer à la rédaction de cette gazette.


Pratique :
Pour adhérer à la charte, se renseigner auprès de votre mairie ou sur le site Internet du CPIE (www.cpie-loireoceane.com)
Mardi 27 mars à 20h30 à la salle de la Boule d’or à Pont-Château, une représentation de « La biodiversité, c’est coâh ? » aura lieu, suivie de la signature de la charte.
 

Auteur : AP | 15/03/2012 | 0 commentaire
Article suivant : « Ouverture d'un institut de recherche technologique à Nantes »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter