www.media-web.fr

Valérie Debord (UMP) interpelle Jean-Marc Ayrault sur une usine Mittal près de Nantes

La responsable UMP Valérie Debord a demandé lundi à Jean-Marc Ayrault de "clarifier rapidement" la teneur de l'accord Etat-ArcelorMittal" sur Florange, en particulier sur un maintien d'une usine proche de Nantes, ville du Premier ministre.

Dans un communiqué, la déléguée générale adjointe du parti d'opposition écrit : "après le cafouillage de la non nationalisation de ce week-end, il se murmure qu'il y aurait eu avec Mittal un accord secret sur le dos des ouvriers mosellans".
"Jean-Marc Ayrault aurait obtenu un investissement de 180 millions d'euros de Mittal et au passage, il a envoyé un camouflet à son ministre du Redressement productif, tout en négociant directement avec Mittal la garantie du maintien de l'activité d'un autre site du groupe: l'usine de Basse-Indre", ajoute celle qui était naguère députée de Meurthe-et-Moselle.
"La question est posée: cette usine basée tout près de Nantes, dans la circonscription de Jean-Marc Ayrault, a-t-elle fait l'objet d'un marchandage au détriment du site de Florange ?", insiste-t-elle.
L'usine dont parle Mme Debord est spécialisée dans la fabrication d'acier plat pour emballages alimentaires, activité aussi présente à Florange.
Vendredi soir, M. Ayrault avait déclaré que sur le site mosellan, les activités "liées à la filière froide (transformation et finition de l'acier, ndlr), et notamment l'emballage, seront pérennisées et renforcées par un programme d'investissement industriel".

Auteur : AFP | 03/12/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Notre-Dame-des-Landes: demande de démolition des cabanes délibéré dans une semaine »
Article suivant : « Notre-Dame-des-Landes : les opposants dénoncent « l'illusion » d'un dialogue »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : 0609309562  |   Nous contacter