www.media-web.fr

Un véritable raz de Bretons pro réunification à Nantes

À l’appel de plusieurs mouvements, associations ou collectifs, tels les Bonnets rouges, la cité des ducs de Bretagne a réuni ce samedi 19 avril environ 10 000 manifestants avril qui ont formulé un vœu : une Bretagne à cinq départements et non la fusion proposée par Jacques Auxiette, le président des Pays de la Loire avec « sa » région pour former un grand Ouest.

« Naoned e Breizh ! Naoned e Breizh ! » (Nantes en Bretagne !), voilà très certainement le slogan le plus entendu lors de cette grande manifestation en faveur de la réunification de la Loire-Atlantique à sa région d’origine, la Bretagne. Sous une alternance d’éclaircies et de nuages (un vrai temps breton), le rendez-vous avait été fixé à 15 h 00 place… Bretagne, évidemment. Au pied de la tour éponyme, des milliers de Gwenn ha Du (drapeaux bretons ; le noir et blanc) flottent, tandis que diverses personnalités entament les prises de paroles.

Parmi eux, François de Rugy (député EELV de Loire-Atlantique), Christian Troadec, maire de Carhaix et leader des Bonnets Rouges, Paul Molac, député du Morbihan apparenté UDB, Marc Le Fur, député UMP des Côtes d’Armor, Ronan Dantec, sénateur EELV de Loire-Atlantique, Jean-Jacques Urvoas, député PS du Finistère ou encore Patrick Mareschal, ancien président du conseil général de Loire-Atlantique. Ronan Le Flecher, entrepreneur breton influent dans les réseaux (aussi bien des médias, de la communication ou sociaux) gère les temps de paroles.

L’occasion historique

François de Rugy
François de Rugy

Pour le député écologiste François de Rugy, « la place Bretagne n’a jamais aussi bien portée son nom. La Bretagne sera plus forte avec Nantes et la Loire-Atlantique ». Pour Média-Web, l’Orvaltais a également précisé que « des discussions concrètes pouvaient avoir lieu, afin de vivre, décider et travailler en Bretagne. L’ouverture faite par le Premier ministre est sans précédent. Il est important que les gens se retrouvent à Nantes », précise-t-il. En effet, hasard et double clin d’œil du calendrier, Manuel Valls a, lors de son discours de politique générale le 8 avril dernier, demandé la réduction du nombre de régions françaises par deux, dans le cadre de la réforme territoriale, offrant ainsi à la Bretagne l’occasion historique de retrouver la Loire-Atlantique, département dont elle fut amputée en 1941 sous le régime de Vichy du Maréchal Pétain.

Une grande Bretagne

Or, l’appel à ce rassemblement, qui revient de manière ponctuelle, avait été lancé par les collectifs Bretagne Réunie ou 44=Breizh avant cette annonce. Double clin d’œil, puisque cette année est célébré le 500e anniversaire de la mort de la duchesse Anne de Bretagne, dont le château est bien évidemment à Nantes. Pour Patrick Mareschal, « il ne faut jamais dire jamais. En 1973 déjà, nous étions plusieurs milliers réunis. Comme quoi il faut tenir, tenir tenir ! Les murailles de Jéricho s’écroulent : Nous ne sommes plus très loin d’une grande Bretagne, une région solidaire, dynamique et ouverte sur le monde ». Vivas, binious et cornemuse dans la foule. Si l’ancien président du conseil général avait échoué de très peu lors de la formulation en 2001 du vœu pour la réunification, treize années plus tard, le conseil régional de Bretagne a, quant à lui, formulé le même vœu. Il n’a jamais été aussi proche d’être exaucé.


Amélie Barrely, porte-parole des Bonnets rouges et référente du comité de Nantes a exprimé sa joie, à propos des 10 000 manifestants, selon les organisateurs. « Je suis très contente, la place est pleine, il y a énormément de Gwenn ha Du. C’est émouvant de voir cela ».

Le plus gros rassemblement pro réunification

Bretons de tous bords politiques, de toute la Bretagne se sont ensuite élancés dans les rues de la ville. Une heure plus tard, la « queue de peloton » de cette manifestation intergénérationnelle franchissait à peine la place Graslin, distante d’à peine cinq minutes à pied. Le cortège s’est dispersé en fin de journée dans le calme, contrairement à la dernière grosse manifestation à Nantes, contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Toujours est-il que ce rendez-vous a marqué le plus gros rassemblement jamais vu. Un vrai raz de marée de Bretons…pro réunification.

Auteur : JR | 19/04/2014 | 16 commentaires
Article précédent : « Fête du Vélo les 31 mai et 1er juin 2014 »
Article suivant : « UMP et UDI ne votent pas le vœu de « réunification » de la Bretagne à Rennes »

Vos commentaires

#1 - Le 20 avril 2014 à 14h47 par Union
Avec ces bretons nationalistes, je me sens comme un ukrainien en Crimée.
Nantais j'ai plus d'attaches aujourd'hui avec Angers ou la Vendée qu'avec Brest ou St Malo.
Que les bretons gardent leur folklore pour le tourisme.
Pour l'économie ou la paix entre les peuples il faut s'unir et non faire ce genre de manifestation pas très loin d'un certain racisme.
Il faut regrouper l'actuelle région Bretagne avec les Pays de la Loire.
#2 - Le 20 avril 2014 à 17h01 par H.Hamon
Ridicule cette manif faite pour exclure les Pays de la Loire dans la prochaine réforme territoriale.
Dans toutes les hypothèses il est acquis que le 44 sera intégré à l'actuelle Bretagne.
Alors pourquoi exclure?
Je n'aime pas du tout ces comportements d'exclusion, de régionalisme depassé.
Il faut regrouper au moins les 2 régions.
#3 - Le 21 avril 2014 à 20h35 par Samuel
Halte aux déformations de manif !

Je suis assez étonné par les propos des commentateurs précédents…

Où y a t-il racisme ? Où y a t-il haine ?
Sûrement dans vos têtes !
Premièrement cette manifestation était prévu bien avant la déclaration de Manuel Valls, donc elle tombait dans une actualité qui, il est vrai peu laisser penser à une exclusion du reste des Pays de la Loire. Mais que nenni ! Son but était, comme beaucoup de manifestations avant elle, d'essayer de réparer une injustice géographique et culturelle.

Deuxièmement, en quoi être fier de sa région, vouloir lutter contre un découpage arbitraire et ridicule sur le plan historique (la Loire-Atlantique c'est 1000 ans d'histoire bretonne, les 70 dernières années n'y changeront rien) est du racisme ?

Vous aimeriez qu'on vous traite de raciste haineux parce que vous êtes fier d'être français ??

J'imagine dans votre logique que vous êtes prêt à abandonné la nationalité française pour devenir européen (dans un état fédéral à l'américaine) ? Sinon vos propos n'ont pas de sens…

On peu très bien se sentir Breton, Français, voir personne du monde, sans pour autant exclure les autres vous savez ?
#4 - Le 23 avril 2014 à 14h24 par Union
Samuel,
Alors faites une manif de rassemblement entre Bretagne et Pays de la Loire et vous serez plus crédible, moins exclusifs.
#5 - Le 23 avril 2014 à 14h53 par malin, Pornichet
Samuel : vous ne vous rendez même pas compte de votre haine envers ceux qui refusent de se laisser dicter la loi par des nationalistes bretons qui se permettent de tagger les panneaux, à votre place, je ne serais pas fier de remonter à Pétain pour justifier vos inepties, vous avez demandé aux habitants de LA si ils étaient d'accord, bien sur que non car vous seriez surpris de leur réponse !!
Votre combat est nauséabond !!!
#6 - Le 24 avril 2014 à 16h09 par Samuel
Mr ou Mme Malin,
Où est ma haine ? C'est incroyable de lire des choses pareilles ! Je suis ouvert d'esprit, sûrement bien plus que vous d'ailleurs…
Ais-je dit la Bretagne aux bretons ou se genre de stupidité (qui pour le coup serait raciste et haineux) ? Je suis juste pour que la Loire-Atlantique redevienne bretonne (absolument pas nationaliste ou indépendantiste) et ça fait de moi quelqu'un de haineux ?! Mais regardez votre commentaire avant de dire ça.

Si ensuite pour vous 1000 ans d'Histoire régionale c'est des inepties, je crois que je ne peux plus rien faire pour vous… Et je ne suis pas fier de remonter à Pétain, c'est juste un fait. Vous devez avoir une connaissance bien limitée de l'Histoire.

Pour ce qui est du sondage, vous avez tord, il y en a régulièrement de fait, et ils vont dans le sens de la réunification: http://44breizh.files.wordpress.com/2014/04/redecoupage_regional_reunification_bretagne_44bzh-sondage-po_10_04_14.jpg

Et dites-moi, habitant Pornichet, ça doit vous faire vraiment mal de votre les panneaux d'entrée de ville en breton ?
#7 - Le 26 avril 2014 à 00h03 par Greg
Oui les panneaux à l'entrée de Pornichet dont perçus comme une stupidité de la municipalité précédente (le populiste Belliot qui a été largement battu)
A Pornichet personne n'a jamais parlé breton et pour cause cette commune n'a qu'un siècle d'existence.
#8 - Le 26 avril 2014 à 18h20 par Samuel
Suis-je bête ! Il est vrai que personne n'habitait sur ce lieu avant la création de la commune… Ils sont tous arrivés en 1900 comme par magie.

Encore un coup de dieu après Adam et Ève !

Ignorance quand tu nous tiens…
#9 - Le 27 avril 2014 à 09h48 par Greg
Samuel,
Eh oui Pornizham est un nom inventé pour traduire Pornichet qui n'existait pas.
Les bretons s'étaient mêmes ridiculisés en s'étripant entres eux pour contester la traduction sur les panneaux d'entrée de ville.

Révisionnisme. Dois je vous rappeler qu'à Nantes les ducs de Bretagne n'ont jamais parlé breton.

Voir si cela vous intéresse le blog breton qui évoque l'affaire en conseillant de ne pas "le crier trop fort"

http://bzh-lib.5forum.info/t1282-pornichet

Bon gardons la Bretagne pour son folklore et ses bardes pittoresques. C'est bon pour le tourisme; mais pas pour une meilleure organisation de la France dans le XXIème siècle.
#10 - Le 27 avril 2014 à 23h43 par Samuel
Greg,

Selon d'autres sources Pornichet provient de "Porzh"(le port), et de Neizhan (forme bretonne de Neptune). Différentes sources, différentes interprétations, différentes théories.

Et je ne vois pas en quoi cela explique que personne n'y a parlé breton ? Les gens qui y habitaient dans ces hameaux, ils parlaient quoi ? Un bon français de chez nous ? Alors que le breton (certes remplacé au fur et à mesure par le français) était parlé tout autour ? Les paludiers et pécheurs de Pornichet ne devaient pas avoir beaucoup d'amis s'ils ne pouvaient pas communiquer avec leurs collègues guérandais ou batziens.

Un pour ce qui est des ducs qui n'ont jamais parlé breton au château des ducs. Et alors ? Le dernier duc de Bretagne à avoir été locuteur breton est mort en 1112, donc toutes les capitales de Bretagne ne sont pas bretonne selon vous ? La Bretagne n'ayant jamais eu de capitale fixe. Si je suis votre raisonnement, Dol, Dinan, Nantes, Rennes, Guérande, Vannes, etc… Aucune de ces villes ne sont bretonnes ? La Bretagne est décidément bien petite.
#11 - Le 08 juin 2014 à 11h41 par malin, Pornichet
Samuel, votre haine de tous ceux qui ne pensent pas comme vous transpire dans vos commentaires ne vous en déplaise, vous et vos compatriotes soit disant "bretons de souche" me faites penser à poutine et à la crimée, vous êtes écœurant !!
#12 - Le 08 juin 2014 à 11h43 par malin, Pornichet
Quand on voit les photos de la manif on se croirait revenus dans les années 30 en Allemagne !
#13 - Le 08 juin 2014 à 11h48 par malin, Pornichet
Samuel : Moi habitant de Pornichet depuis plus de 40 ans ça me gène profondément ce panneau et en vous lisant, je vous plains d'avoir des combats aussi futiles et débiles : vous votez fn ???
#14 - Le 08 juin 2014 à 11h52 par malin, Pornichet
Samuel : l'identité (nationale) bretonne chère à M. de Rugy qui a combattu le même concept contre sarko, on voit là toute la bêtise humaine de ces gens !!!!
#15 - Le 09 juin 2014 à 16h56 par Samuel
Alors là Mr-Mme Malin, vous me faites bien rire !

Vous jugez les gens bien vite également ! Sachez que je ne voterai jamais Front National ! S'il y a bien un parti qui me dégoute c'est celui-ci. Je suis pour la liberté de déplacements des peuples, l'échange entres les peuples, quels qu'ils soient. Je me sens breton, français et personne du monde. Je suis comme je vous le disait bien plus ouvert que vous…

Je vais me répéter: où voyez-vous de la haine ? Citez moi un seul passage haineux dans mes messages ? Je risques d'attendre bien longtemps.

Il semblerait que vous lisez mal mes propos. Je vous parle d'Histoire, et de culture c'est tout. Ais-je dit que je voulais fermer des frontières ? Virer toutes personnes n'ayant pas un tel % d'origines bretonnes ? Déclarer l'indépendance de la Bretagne ? Vous fantasmez…

Les panneaux vous gènent ? Et bien enlevez les alors ! Ah mais non ! Cela ferait de vous un terroriste nationaliste (français) au même titre que ceux qui annote 44=BZH sur ces mêmes panneaux.

ça vous rappelle l'Allemagne nazie ? Vous ne connaissez décidément pas votre Histoire pour dire des choses pareilles.

Et d'ailleurs, vous n'avez pas une seule fois essayé de présenter des arguments face aux miens. Peut-être n'en avez vous pas ? En tout cas, je les attends toujours. Démontrez moi que la Loire-Atlantique n'est pas bretonne, que sa culture n'a rien a voir avec la culture bretonne, allez-y !? Si vous trouvez de bons arguments je suis près à changer d'avis.

Pour finir, je ne connais pas ce Mr. De Rugy dont vous me parlez, ni son combat donc je n'en dirai rien.
#16 - Le 14 juin 2014 à 18h54 par CHERRON, Trignac
Bonjour,pour la Bretagne le parlement est RENNE (lisez la vie de ANNE de BRETAGNE ,vous la trouverez sur web.pour la ville de PORNICHET son nom vient de PORT NICHÉ qui était un port abrité , ce petit port était situé au fond d,un étier celui-ci remontait jusqu'à l'hippodrome pour etre à l'abri des vents et des tempetes .

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter