www.media-web.fr

UMP, quelle leçon pour la démocratie !

Dans l’élection du président de l’UMP un ultime rebondissement est venu perturber ce mercredi. La commission électorale a reconnu avoir omis de comptabiliser les voix des électeurs de la Nouvelle Calédonie, Mayotte, Wallis et Futuna. Après comptage des 1304 voix oubliées. François Fillon aurait dû être proclamé vainqueur avec 26 voix d’avance.
Crédit Photo : TF1/LCI François FIllon invité du 20 heures de TF1
Crédit Photo : TF1/LCI François FIllon invité du 20 heures de TF1

Le président de la commission a reconnu l’erreur et a annoncé qu’une fois le résultat proclamé on ne pouvait plus revenir en arrière. De son côté François Copé a indiqué : « Les résultats ont été proclamés. Il y a des statuts qui font que si jamais on les conteste, on peut aller devant une commission des recours. Le  président reste le président ».

François Fillon invité du 20 h 00 de TF1 a déclaré : « Malgré beaucoup d’irrégularités dans ce scrutin, j’avais accepté lundi soir le résultat. Je l’avais fait dans un souci d’apaisement. Je l’avais fait pour l’unité de notre famille, et pour que l’on soit en capacité à s’opposer au gouvernement qui est en train de conduire notre pays à une récession à grande vitesse.
Mais je ne pouvais pas imaginer un seul instant que 1 304 électeurs avaient été oubliés dans les comptes. Dans ces conditions, je demande que soit rectifié le vote. J’en profite pour vous dire que je renonce à la Présidence de l’UMP car il y a une fracture politique et une fracture morale. L’UMP ne peut pas être gouvernée par un Président qui a 26 voix d’avance ou 98 voix d’avance. Je demande qu’Alain Juppé, qui est une personnalité incontestable, constitue une équipe pour nous proposer une sortie de crise. L’UMP ne peut pas vivre sous un mensonge, la présidence de l’UMP ne peut pas reposer sur l’oubli des fédérations d’outre-mer. Vous pouvez imaginer que le Président de la République française soit élu sans que 3 départements français soient comptabilisés dans son élection ? C’est invraisemblable, c’est une erreur énorme. Il n’y a pas depuis longtemps à l’UMP, une instance capable de régler des contentieux de ce type. Si on ne met pas en place une équipe provisoire pour diriger l’UMP, je ferais un recours devant la justice. »
La France a besoin d’une UMP qui représente l’éthique, qui représente la morale, je mesure la souffrance des militants qui regardent ce spectacle»
."Ce qui est en cause, c'est l'honneur de mon parti" a conclu François Fillon.

En effet, les militants rencontrés ce soir étaient pour certains écoeurés, pour d’autres furieux. « C’est un putsch de Copé ! » dit l’un « je n’ai pas pu voter dimanche alors que je suis à jour de cotisation, mais ils ont oublié d'enregistrer mon adhésion à Paris » dit un autre.
Sauf miracle ou arrivée d’un homme providentiel, ce déni de démocratie va laisser des traces dans la famille UMP.
 

Auteur : JBR | 21/11/2012 | 7 commentaires
Article précédent : « CFE : la CARENE fait savoir qu'elle n'a pas modifié la base minimum »
Article suivant : « UMP : cacophonie sur Twitter »

Vos commentaires

#1 - Le 21 novembre 2012 à 22h55 par Valérie, Le Mans
Si Copé avait un peu de panache il anullerait l'élection.Il en sortirait grandit.
#2 - Le 22 novembre 2012 à 07h22 par mb, Saint-nazaire
valérie,


tout a fait d'accord avec vous mais avec copé je pense que son égot est trés trés fort!!!!!
#3 - Le 22 novembre 2012 à 08h29 par Jean-Louis Garnier
Si l'action de Fillon avait pour but de rétablir la vérité du scrutin, il demanderait une vérification générale ou tout du moins des circonscriptions à problème. Mais il s'en garde bien ! Il y a eu un accord de ses représentants et amis à la cocoe pour ne pas nettoyer les varices du midi qui leur permet de conserver le bénéfice de bourrages probables. Il est amusant alors de demander l’ajout de résultats oubliés de tous mais en sa faveur! On recompte tout ou l'on revote pour les dirigeants mais en changeant les teneurs d'urnes de quelques lieux.
#4 - Le 22 novembre 2012 à 08h52 par Républicain
Un peu d'humour

Hier la France était divisée en deux, maintenant elle est pliée en quatre ! Copé prend son pied avec sa fausse érection...
#5 - Le 22 novembre 2012 à 09h14 par Républicain
Les militants de l’UMP plébiscitent une motion portée par un ancien lepéniste
"La france forte" de Guillaume Peltier
#6 - Le 22 novembre 2012 à 09h42 par mb, Saint-nazaire
A mr garnier,

je comprend votre inquiétude car vous savez trés bien que si fillon passe il y aura du changement sur la 8 circo dont peut etre votre départ avec freche ( conseiller national ump) et pellon?
#7 - Le 23 novembre 2012 à 21h45 par Jean-Louis Garnier
MB,
Le vote dans les circonscriptions, délégués et comités, est totalement indépendant du vote qui vient d'avoir lieu ; il devrait se produire à l'automne prochain.
Quelque soit le président du parti, les militants, peu nombreux, de la 8° défendent les positions de notre mouvement en liaison avec le secrétaire départemental, Gatien Meunier.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter