www.media-web.fr

Trois ports pour Préfailles

Préfailles devrait prochainement se doter de deux nouveaux ports ce qui ferait trois au total avec le port actuel.

Le maire de Préfailles a de la suite dans les idées. Après s’être fait retoquer un projet de port en eau profonde en 2007 par les services de l’État au motif que la digue ouest était trop haute, Jean-Luc Le Brigand sort deux nouveaux ports de ses cartons.
Un avant-port ou éco-port, plus un port à sec tout en conservant le port  actuel, ce qui permettra d’accueillir beaucoup plus de navires. « Notre nouveau port sera construit à terre et pas en mer » s’amuse à dire Jean-Luc Le Brigand tellement il est satisfait de ce projet. Mais il prévient « c’est la population qui décidera,  nous allons lancer une grande concertation à partir du 8 juin avec les Préfaillais et les associations.» Il précise avoir toujours consulté la population sur les grands dossiers de Préfailles et serait « déçu » si cet équipement bien conçu ne se réalisait pas.


 

840 places et un avant-port

L’avant-port pourra accueillir une centaine de bateaux, le port à sec 500 bateaux et le port d’échouage actuel 240 places ce qui porte la capacité totale à 840 places avec la possibilité d’accueillir des plus grandes unités. Pour Jean-Luc le Brigand « il manque 6 000 places de port dans le département, les navires qui viendront faire escale à Préfailles vont apporter une autre clientèle pour l’économie locale. »

L’originalité du projet réside dans l’avant-port ou éco port. Il fera 100 mètres de diamètre et sera précédé d’un bassin de retenue avec une porte basculante selon le principe de Piriac sur mer. L’eau circulera facilement et évitera tout dépôt de limon. Le port sera creusé à hauteur du niveau de la mer et le toit des surfaces commerciales se trouvera à hauteur du sol et végétalisé ce qui ne nuira pas à l’esthétique du site.
Une cale de mise à l’eau et une piscine d’eau de mer viendront compléter cet équipement.

Les chemins seront requalifiés pour une circulation douce afin que les plaisanciers puissent se rendre facilement au centre-ville.

Jean-Luc Le Brigand est aussi président de l’association ACOSTE 44 « Association des Communes en Loire-Atlantique  ayant un port de plaisance sur leur territoire. » Un réseau d’échanges, d’informations et de réflexions sur toutes les questions intéressant la création, le développement, la gestion, l’exploitation, la promotion et l’animation des ports de plaisance de la Loire-Atlantique et plus globalement le développement économique et touristique. L’association  essaye de  mutualiser les moyens entre les différentes collectivités de façon à diminuer les coûts.

Quand on demande à Jean-Luc Le Brigand s’il compte se représenter aux prochaines élections municipales, il considère que la question est prématurée et décidera en septembre. Le réponse des Préfaillais sur le projet des ports pourrait peser dans sa réflexion.

 

Auteur : JBR | 05/06/2013 | 1 commentaire
Article précédent : « Vieux navires : les mensonges continuent »
Article suivant : « Civelles : quota en baisse »

Vos commentaires

#1 - Le 30 septembre 2013 à 23h31 par gautier, PrÉfailles
Dommage. Un si beau site. La contribution des usagers portuaires à l'économie locale est seraa toujours décevante mais la pollution des rejets marins ramenés pas la marée toujours importante

Mais il faut bien que les 36000 maires de France fasse oeuvre avec un argent qui ne leur appartient pas

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter