www.media-web.fr

Transat AG2R la Mondiale Macif et Gedimat prennent la tête au départ

A 13h08, dans un vent de Sud-Est de 8 nœuds et sous un ciel chargé parsemé d’éclaircies, les 15 équipages ont franchi, sous spi, la ligne de départ de la 13e Transat AG2R LA MONDIALE.
Départ de la 13e Transat AG2R LA MONDIALE.© Alexis Courcoux
Départ de la 13e Transat AG2R LA MONDIALE.© Alexis Courcoux

 A l’issue du parcours côtier de 8 milles disputé en baie de La Forêt Charlie Dalin et Yoann Richomme ont pris les commandes d’une flotte compacte. Au classement de 16 heures, Skipper Macif menait la meute qui fait désormais cap à l’ouest, au près, à la rencontre d’un front orageux. La première nuit de course promet d’être agitée.

Il y avait foule en mer et sur les quais de Concarneau. Après un parcours côtier effectué dans les petits airs et un passage en guise d’au revoir au plus près de la Ville Close, les 30 marins ont quitté les terriens, cap sur l’autre côté de l’Atlantique. Les voilà désormais en couple, à vivre les premières heures d’une chevauchée de 3 980 milles (7 300 km), soit près de trois semaines de course…

Place à la compétition !

Si dès le coup de canon, l’équipage de Skipper Macif se montrait incisif et prenait les devants, la course-poursuite ne fait que commencer. Cette transatlantique à armes égales se jouera sur des coups tactiques et des trajectoires parfaitement maitrisées. Le talent des marins et leur faculté à analyser la météo seront le nerf de la guerre ! Toujours en tête au classement de 16h, le tandem Richomme/Dalin joue des coudes avec ses petits camarades. Tous font cap à l’ouest à la rencontre d’un front orageux qu’ils devraient toucher aux alentours de 22h, puis virer cap au sud.

Nuit blanche en perspective

En début de nuit, Météo Consult annonce ce passage du front avec des vents très instables, de fortes rafales, des averses et surtout une mer désordonnée et creuse. Des conditions dures qui vont malmener les bateaux très chargés (400 kg de matériel pour cette transat) et les estomacs les plus fragiles. Ce sera également une nuit tactique : les marins vont devoir rapidement établir une stratégie pour leur descente dans un golfe de Gascogne très perturbé…

03/04/2016 | 0 commentaire
Article précédent : « Gedimat Thierry Chabagny et Erwan Tabarly en patrons au cœur du Cap Vert »
Article suivant : « Transat AG2R la Mondiale départ demain »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter