www.media-web.fr

Tour de France de l'amitié. Laurent Bocandé poursuit seul son grand défi

Alors que le tour de France en est à sa moitié, Laurent Bocandé continue son périple avec une détermination qui mérite le respect. A la veille d'attaquer les Pyrénées, il revient sur les onze premières étapes qui ont jalonné son parcours.

Tour de France de l'amitié

Partis du Mont des Alouettes, le samedi 2 juillet Laurent Bocandé et son compère Jean-Lou Lauzach ont accompli une première partie de leur tour de France de l'amitié avec une relative aisance. La 1re étape longue de 190 km s'est déroulée sans réelles difficultés à la moyenne de 32 km/h, avec des pointes à 65 km/h. Après quelques tours de circuit avec la formation BMC de Cadel Evans, les deux Ligériens ont regagné Redon au terme de la 3e étape. Sur le Pont de Saint-Nazaire, quelques supporters les attendaient. Ils en ont profité pour effectuer un arrêt ravitaillement et saluer la famille venue leur prodiguer quelques encouragements. La 4e étape entre Lorient et Mur de Bretagne a eu raison des velléités de Jean-Lou Lauzach. Ce dernier handicapé par des pépins de santé a dû se résoudre la mort dans l'âme à laisser seul son compagnon de route poursuivre l'aventure. Dans les jours suivants, Laurent Bocandé a eu la chance de faire connaissance avec un cycliste Australien qui effectue également le Tour de France. Rencontre également avec un Irlandais de 51 ans ancien vainqueur d'étape sur la grande boucle. A l'issue de la première semaine de course, Lolo s'est montré assez confiant pour la suite :"Je suis relativement étonné de l'état de fraîcheur, dans lequel je me trouve. C'est bon signe, même si je sais pertinemment que le plus dur reste à venir. Cela dit, je suis satisfait et j’ai fait de biens belles rencontres, notamment en Bretagne, où les gens se sont montrés très accueillants".

Un moral d'acier



Après deux journées de transition entre Dinan-Lisieux et Le Mans-Chateauroux, notre amateur de St Lyphard est rentré dans une partie plus délicate de son parcours. La 8e étape qui l'a conduit de Aigurande à Super-Besse s'est relativement bien passée. Les 189 km ont été accomplis à la moyenne de 27 km/h et la difficulté des cols n'a pas perturbé l'enthousiasme de notre homme. Cette journée a été particulière dans la mesure où Laurent Bocandé a eu le bonheur d'être invité par le maire de Le Murat sur le podium de l'arrivée. Sur le parcours, la famille de Marianne Bocandé son épouse l'attendait à proximité de Evaux les Bains avec un panneau fait maison."C'est un geste qui m'a fait très chaud au cœur" avoue Laurent. La 9e étape entre Issoire et Saint-Flour a été rendue difficile avec une grosse fatigue, une pluie très forte et des températures plutôt basses pour la saison. Heureusement, le trajet s'est effectué en compagnie du coureur Australien à raison de 24 km/h. Marianne Bocandé qui suit de très près le parcours de son mari ne semble pas inquiète avant d'aborder les Pyrénées : "Lolo me manque beaucoup, mais je sais que ce défi lui tient à cœur. Il accuse actuellement une certaine fatigue physique, mais la journée de repos lui a été profitable. Il a un moral d'acier avant de s'attaquer à la haute montagne". Demain 14 juillet, jour de la nationale, Laurent Bocandé va sans doute connaître une journée extrêmement difficile sur les 211 km qui relient Cugnaux à Luz-Ardiden. A son programme les ascensions des cols de « la hourquette d'Arcizan » 1re catégorie, suivi de deux hors catégorie avec le mythique Tourmalet et l'arrivée à Luz Ardiden à 1 715 m. S'en suivront deux grosses étapes de montagne entre Pau et Lourdes (152,5 km) et Pau/Plateau de Beille (168,5 km). Un programme certes indigeste mais que Laurent Bocandé entend bien mener à son terme. L'important sera sans aucun doute de bien gérer ses efforts.

Vous retrouverez le résumé de ces étapes dimanche sur le site de Média-web avec des commentaires de l'intéressé et des photos.

Auteur : YE | 13/07/2011 | 3 commentaires
Article précédent : « Laurent Bocandé passe les Pyrénées sans encombre »
Article suivant : « Le tour de France de l'amitié par Jean-Lou Lauzach et Laurent Bocandé »

Vos commentaires

#1 - Le 16 juillet 2011 à 18h51 par gibaud, Pornichet
bravo Laurent
je te souhaite de reussir dans ton périple maintenant les Alpes t attendent a bientot. Jano
#2 - Le 29 juillet 2011 à 21h16 par Paddy
formidable Laurent! total respect my friend all the best Paddy
#3 - Le 23 septembre 2011 à 11h40 par franck bocandé, Dakar,senegal
mem si on s koné pa jen s8 fier de svwr k ya kelk1 ki porte l mm nom k mw e ki en fé kelk choz.bcoup de chance a tw et du courage

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter