www.media-web.fr

Tour de France à la voile : Groupama s’impose à nouveau à Pornichet

Déjà leader du classement général depuis son doublé à Fécamp, Groupama conforte son avance en remportant le raid côtier de Pornichet, troisième Acte du 38e Tour de France à la Voile. Avec 6’24 de retard, Beijaflore prend la deuxième place ; Spindrift complète le podium.
Groupama vainqueur à Pornichet
Groupama vainqueur à Pornichet

Pierre Pennec, Arnaud Jarlegan et Quentin Ponroy ont encore signé une sacrée démonstration de vitesse et de gestion du raid côtier, jeudi à Pornichet. Une démonstration qui débute sitôt franchie la ligne, ou peu s’en faut puisque, à la bouée France Bleu, le Diam vert est déjà sorti de sa boîte. La flotte de 28 Diam 24 venait à peine d’entamer le tracé de 32 milles nautiques dessiné entre Pornichet, la pointe du Croisic à l’ouest et Saint-Nazaire à l’est, la bouée d’arrivée étant collée à la plage de Pornichet…


Dans son sillage, Beijaflore, seul bateau à oser venir se frotter à Pierre Pennec sur la ligne de départ, ramasse déjà les dividendes de son investissement. Nicolas Bérenger, le skipper de Beijaflore, se régale encore du cadeau : « On est parti avec du vent faible, collé à Groupama. Personne n’allait à côté de lui ! On n’a pas fait de complexe, et c’était plutôt pas mal de les coller. Ils ne nous ont pas fait trop mal. Je savais qu’il fallait qu’on sorte du groupe assez rapidement pour pouvoir prendre le large rapidement. »


En effaçant Basse Lovre, juste après le Pouliguen, les prétendants au podium se font déjà connaître : le combat opposera Groupama, Beijaflore, Normandy Elite Team, très heureux d’être à pareille fête, CombiWest, Spindrift, Grandeur Nature Vérandas et PRB. Pennec et les siens envoient le gennaker en moins de six secondes en enroulant Basse Castouillet et filent sur un long bord au portant durant lequel ils ne cesseront de creuser l’écart. C’est derrière que le match prend de l’envergure et, tandis que les amateurs normands accusent un léger déficit de vitesse et que Beijaflore s’installe pour de bon à la deuxième place, Spindrift et CombiWest livrent toutes leurs forces dans la bataille pour le podium. C’est Revil contre Guilmin, la tradition olympique contre l’expertise du match racing, les bleus contre les noirs. Après la cardinale à enrouler dans l’estuaire de Saint-Nazaire, la lutte au près se fera tout aussi intense, mais c’est la grand-voile noir et or de Spindrift qui coupe la ligne d’arrivée en troisième position, derrière Groupama, auteur de sa troisième victoire consécutive, et Beijaflore, régulièrement dans les bons coups depuis le début de ce Tour de France à la Voile. Au pied du podium, CombiWest, Grandeur Nature Vérandas – qui tente un coup de poker avant la ligne pour grignoter une place, avant de se raviser - et PRB se partagent les places de 4 à 6…


Jour après jour, les hommes forts de ce Tour de France à la Voile confirment leur domination sur le gros de la flotte. Même la pige de Loïck Peyron à bord de 30 Corsaires, 24e de ce raid côtier, ne change pas l’ordre établi : au delà du talent, étincelant chez le vainqueur de la Route du Rhum notamment, il est bel et bien question d’entraînement, d’habitudes de navigation et de préparation du Diam 24, ce petit trimaran si véloce.

Classement général provisoire après 4 courses :

1 – Groupama : 196 points

2 – Grandeur Nature Vérandas : 191 points

3 – Spindrift : 183 points

4 – CombiWest : 182 points

5 – PRB / Vincent Riou : 177 points

09/07/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Première victoire de CombiWest sur le Tour de France à la Voile à Pornichet »
Article suivant : « Tour de France à la voile Groupama vainqueur de la 2ème manche prend la première place au général »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter