www.media-web.fr

TF1 fermera le site TV Breizh de Lorient en avril

Le groupe TF1 a annoncé lundi aux salariés de TV Breizh de Lorient (33 salariés) la fermeture de leur site en avril et le transfert de leur activité au siège de Boulogne-Billancourt, a-t-on appris mardi auprès du syndicat CFTC du groupe.

Le président des chaînes thématiques de TF1, Fabrice Mollier, a réuni lundi les délégués du personnel pour leur annoncer cette fermeture et le transfert des activités au siège, dans un souci de "rationalisation des process de diffusion", a expliqué à l'AFP Hubert Cazenave, secrétaire général CFTC de TF1.

Le site de Lorient, d'où sont diffusées en haute définition les chaînes TV Breizh mais aussi Histoire, Stylia et Ushuaïa, sera fermé mi-avril. Le personnel (33 CDI sur le site) a été réuni dès la fin de la rencontre avec les délégués du personnel lundi pour être informé. "Tout le monde est abasourdi ici", a commenté M. Cazenave. "Ils ont tous construit, depuis 12 ans que la chaîne existe, leur vie ici", rappelle le syndicaliste.

Une réunion de négociation avec la direction aura lieu jeudi puis suivront deux autres dans un délai de 14 jours, a-t-il ajouté.

Interrogé, le siège de TF1 s'est refusé à tout commentaire sur ce projet avant sa présentation jeudi aux délégués du personnel. TV Breizh compte 36 salariés dont 3 sont déjà installés au siège de Boulogne-Billancourt.

Dans un courrier adressé au PDG de TF1, les salariés affirment ne pas comprendre cette décision, relevant que "l'entreprise affiche d'excellents résultats avec 4 millions de bénéfices et une rentabilité à 20%".

Les salariés soulignent le "vivier de l'audiovisuel" qui s'est créé depuis 12 ans sur le site de Lorient et font plusieurs propositions, parmi lesquelles "le regroupement de toutes les chaînes thématiques de TF1 à Lorient puisque le site possède déjà toutes les compétences humaines et techniques".

La chaîne avait été lancée en septembre 2000 sous l'impulsion du patron de TF1 Patrick Le Lay, avec pour ambition de "se consacrer au développement de la culture celtique, richesse des populations de l'extrême-ouest européen". Mais dès 2003, la chaîne avait amorcé un virage vers un contenu plus généraliste.

Le doublage en breton des séries et films s'était arrêté en 2008, tout comme la diffusion d'un magazine hebdomadaire en langue bretonne et les éditions de journaux locaux, pour devenir une chaîne mini-généraliste payante.

Auteur : AFP | 09/10/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Météo: Les Pays de Loire toujours concernés par l’alerte orange »
Article suivant : « Les Républicains se mettent aux abonnés absents pour l'économie de la Région »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter