www.media-web.fr

TER Le Croisic-Nantes : que fait la Région ?

Nous avions déjà évoqué, en 2016, les nombreux problèmes sur la ligne Le Croisic – Nantes mais depuis c’est l’immobilisme. Les conseillers régionaux PS Viviane Lopez et Olivier Biencourt demandent une consultation des usagers, dans les plus brefs délais.
©SNCF
©SNCF

"Depuis de nombreux mois, les usagers de la ligne Le Croisic-Nantes subissent des conditions de voyage extrêmement dégradées : trains bondés aux heures de pointe, horaires inadaptés, retards quasiquotidiens…

À bout et sans réponse de la SNCF ni de la Région, les usagers viennent de lancer une pétition en ligne pour un retour à la normale. Nous soutenons ce mouvement et demandons à la Présidente de Région de prendre enfin des mesures pour mettre un terme à cette situation inacceptable.

Chaque matin et chaque soir, nombre de voyageurs de la ligne Le Croisic-Nantes se retrouvent à voyager debout ou assis par terre. Les retards et changements de quai sont devenus la norme tout comme le stress au quotidien. Cette situation s’explique notamment par des nouveaux horaires inadaptés aux besoins des usagers et par la suppression totalement aberrante d’une rame sur les trajets aux heures de pointe !

La Région peut et doit agir sans délai. Il n’est pas acceptable de laisser les usagers désemparés et sans aucune réponse. Nous demandons à la Présidente de Région de taper du poing sur la table vis-à-vis de la SNCF et d’exiger :

- des explications précises sur les nombreux retards et dysfonctionnements intervenus ces derniers mois et les solutions envisagées pour y mettre rapidement un terme ;

- la remise en place d’une deuxième rame pour les trajets aux heures de pointe ;

- l’activation immédiate des mesures de compensation prévues dans la convention TER et un geste commercial sur l’abonnement en réponse aux conditions anormales de voyage des derniers mois.

Enfin, comme la Région s’y était engagée, elle doit procéder aux ajustements nécessaires des horaires suite au cadencement pour répondre aux situations les plus difficiles. Elle doit organiser dans ce but une consultation des usagers dans les plus brefs délais. Nous suivrons ce dossier avec attention afin que les usagers du TER puissent voyager dans les conditions qu’ils sont en droit d’attendre."

Déjà paru : Des retards et des mensonges 

02/02/2018 | 2 commentaires
Article précédent : « Le Ministère de la Transition écologique et solidaire souhaite connaître votre avis, sur les activités en mer et sur le littoral »
Article suivant : « EHPAD : Très forte mobilisation des personnels soignants en Bretagne et Pays de la Loire »

Vos commentaires

#1 - Le 04 février 2018 à 15h06 par Perrault, Nantes
Aujourd'hui 4.2.2018 (dimanche ) LE TRAIN DE 12 H 04 .encore un problème de train , à 10 minutes du départ , on t'annonce qu'il n'y a pas de train pour le CROISIC !ton plaisir c'est d'aller en famille a PORNICHET .je maudit la SNCF .vivement que ce soit PRIVATISÉ !!!! un bordel monstre , des planqués !!! nous subissons continuellement !!! .
#2 - Le 05 février 2018 à 20h03 par BALTA, Saint BrÉvin Les Pins 44250
Perrault; vous n'avez rien compris; c'est la casse du service public qui occasionne des perturbations à la SNCF.
Votre "télé" vous raconte des bobards .

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter