www.media-web.fr

Syndicats, politiques et lycéens contre le projet de loi Travail

Ce mercredi, la mobilisation contre le projet de réforme du code du travail était forte. Sur Saint-Nazaire ce sont près de 5000 personnes qui étaient mobilisées.
Crédit : Own Work
Crédit : Own Work

Le projet de loi Travail de Myriam El Khomri ne plaît pas à tout le monde. Les syndicats, et plusieurs partis politiques comme EELV 44, ont appelé à se mobiliser contre, ce mercredi. En Loire-Atlantique, il y a eu des rassemblements à Nantes et Saint-Nazaire. Et l'appel commun de la CGT, FO, FSU, UNEF, UNL, FIDL et l'Union syndicale Solidaires a été entendu. Sur Saint-Nazaire, on compte près de 5000 manifestants, pour la plupart des lycéens. Un seul mot sur toutes les lèvres : "Retrait". Pour les syndicats, il s'agit là d'un "retour au 19ème siècle". Ils expliquent qu'avec cette loi, "les patrons pourraient (entre autres) imposer des semaines jusqu’à 46h pendant 16 semaines, voire jusqu’à 60h sur simple accord d’entreprise."

Le temps de la concertation

De leur côté, CFDT, UNSA, FAGE, CFE-CGC et CFTC ont fait le choix d'attendre le résultats des négociations. Un rassemblement sera organisé samedi à 10h30 devant la sous-préfecture de Saint-Nazaire, pour exiger des modifications significatives au projet.
La fédération de Loire-Atlantique du Parti socialiste considère que "l'avant-projet de loi Travail n'est pas acceptable." Elle souhaite que "le gouvernement revienne à l'esprit de la démocratie sociale de 2012." Une rencontre devrait être organisée prochainement avec les syndicats.

Auteur : Y.P | 10/03/2016 | 0 commentaire
Article précédent : « NDDL : L'Europe s'en mêle »
Article suivant : « Loi : La protection de l'enfant est renforcée »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter