www.media-web.fr

Sénatoriales Loire-Atlantique : André Trillard sera finalement candidat

C’était depuis quelques jours un secret de polichinelle. André Trillard Sénateur sortant a décidé de se présenter à l’élection sénatoriale

Evincé par la commission d’investiture LR, malgré le soutien de Gérard Larcher, André Trillard a sondé ses chances et vient de constituer sa liste.

André Trillard revendique dans Ouest France, le fait qu’il soit le sortant et qu’on ne peut pas lui reprocher une quelconque vengeance.

Sur sa liste baptisée « Dialogue et progrès », figurent :

Isabelle Grousseau première adjointe à Thouaré

Pierre Bertin conseiller départemental, maire du Landreau

Nathalie Le Berre adjointe à Saint-Brevin

Jean Perraud maire du Conqurereuil

Christine Dobraszak conseillère municipale de Saint-Jean de Boisseau

Patrick Girard, conseiller départemental du canton de Pornic et ancien maire de St Michel Chef Chef .

André Trillard a reçu le soutien de son ami de longue date Xavier Bertrand.

07/09/2017 | 7 commentaires
Article précédent : « Elections sénatoriales 2017 Listes des candidats en Loire-Atlantique »
Article suivant : « Sénatoriales de Loire-Atlantique : "La droite trompe les électeurs" annonce le Front National »

Vos commentaires

#1 - Le 07 septembre 2017 à 14h01 par Betty, La Baule
AH pour une bonne surprise s'en est une ! Tout sauf Priou
#2 - Le 07 septembre 2017 à 19h03 par prajot, Saint-nazaire
Bravo Mr TRILLARD,

vous vous connaissez notre département, vous vous êtes sur le terrain même dans des petites communes ,vous au moins vous ne faites pas des arrangements de dernière minute, vous au moins vous êtes un politicien propre .

Mr Trillard beaucoup de personnes veulent intervenir auprès des grands électeurs pour leurs faire comprendre que vous êtes le seul de la droite et surtout du centre a défendre les intérêts du département.

Bien à vous
#3 - Le 08 septembre 2017 à 10h21 par Eneber, Pornic
Avec l'explosion de la liste LREM, André Trillard peut, légitimement, espérer effectuer un troisième mandat, au Sénat.
Toutefois, sa liste plutôt sudiste,ce qui ne me déplaît pas,manque un peu de tonus, malgré la qualité de ses participants : aucun président d'intercommunalité et, seulement trois maires (masculins).
Bonne chance.
#4 - Le 08 septembre 2017 à 14h24 par soizick, GuÉrande
c'est une bonne nouvelle, et je soutiens le sénateur Trillard, tout sauf priou est en effet un bon slogan. Un jour nous découvrirons la véritable personnalité de ce triste individu
#5 - Le 08 septembre 2017 à 16h11 par michel bailly, Bouguenais
L'humiliation, qu'a subi le sénateur sortant André Trillard, ne pouvait que donner cette situation :

- 1 liste officielle LR.
- 1 liste dissidente LR.

A entendre les militants, à les lire, bien qu'en grand nombre, ils ne soient pas grands électeurs, la situation les agace ...

C'est le moins que l'on puisse dire.

Ceci dit, 95% des grands électeurs sont issus des conseils municipaux élus en 2014.

En Loire-Atlantique, j'en faisais partie.

La Droite, le Centre et les SE ont performé à ces élections municipales... laissant entrevoir la victoire LR aux sénatoriales à suivre (2017).

Ces grands électeurs, après la défaite aux "départementales imperdables" (2015) derrière la tête d'affiche LR, les mauvais résultats aux régionales (2015) en Loire-Atlantique derrière une autre tête d'affiche LR, pourraient exprimer un vote sur le mode "fichez-nous la paix !!!" à l'égard d'une des composantes (LR) de la Droite et du Centre qui présente 2 listes ...

La liste Droite, Centre, SE menée par Joêl Guerriau peut profiter de la situation en captant suffisamment de voix issues des Conseils municipaux élus en 2014 pour obtenir 2 sièges.

Le Sénateur André Trillard a parfaitement intégré cette donnée qu'il utilise à bon escient, certes, pour sa réélection ... en objectivant 3 postes avec Joêl Guerriau.

Mais rien de moins sûr avec 8 listes sur la ligne départ et la pagaille affichée par LR au niveau national pour la présidence du parti, régional pour la succession de Retailleau, départemental avec ces 2 listes aux sénatoriales.

LR44 risque aucun sénateur, après aucun député... la même année.

Si cette situation devait être celle du 25 Septembre prochain, quid des échéances 2020 et 2021 pour LR44 juste avant le grand rendez-vous 2022.

La Gauche peut espérer un regain de forme.
Le conseil département en relation quotidienne avec les communes, les 2 + grosses intercos, les 4 + importantes communes du 44 sont à gauche.

Michel Bailly
Bouguenais
#6 - Le 08 septembre 2017 à 18h16 par Jeannot, Piriac
à Bailly
Les militants les militants on ne leur demande jamais leur avis sur les investitures. L'histoire Trillard c'est de la basse manoeuvre politique. La refondation passe par un changement des méthodes sur le choix des candidats. Elle passe aussi par le départ de Meunier et Pinte.
#7 - Le 08 septembre 2017 à 21h50 par Bélus, Bouguenais
Pas de pronostique, pas de conjoncture, juste une loqique, voter pour André, se résume a plébisciter l'engagement, le travail rèalisé, la connaissance des arcanes, et surtout un positionnement d'une indéfectible loyauté pour servir l'avenir. Vers qui ? Vers ses électeurs, bien evidement, et les habitants du 44, qui ne sont pas pret, eux, de trahir la confiance qu'ils ont reçu et le service quotidien de tant d'années.
j'invite toutes les grandes électrices et tous les grands electeurs de toutes les tendances car il n'est plus question de parti, a voter pour monsieur André Trillard pour soutenir la cause et le parti de l'engagement et de l'honnêteté.
Nous avons une occasion unique de tordre le cou aux resultats des elections jouées d'avance par manipulations. A nous de voter ! Sincèrement FB.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter