www.media-web.fr

SEM-REV le premier site d’essai en mer au monde pour les énergies marines renouvelables.

C’est au Croisic qu’a été inauguré hier le premier site d’essai au monde pour les énergies marines renouvelables. Un site d’un kilomètre carré où les industriels du secteur pourront faire leurs essais grandeur nature puisqu’il est raccordé au réseau. En outre il dispose de toutes les autorisations administratives préalables et multi-technologies.

Le site est situé à environ 20 km des côtes du Croisic. Il est balisé par 4 bouées et équipé pour les mesures océanographiques et météorologiques. Des contrôles fréquents seront mis en place afin que les bateaux autres que ceux de SEM-REV ne pénètrent pas le site. Le câble d’une puissance de 8 MW sera raccordé au réseau français dès le mois de septembre. Les prototypes d’éoliennes offshore fixes, le projet d’éolienne flottante ou les démonstrateurs houlo-moteurs pourront être connecté en une journée et en toute sécurité.

Christophe Clergeau premier vice-président du Conseil Régional a remercié l’Ecole Centrale de Nantes pour la « concrétisation de ce projet visionnaire. Une évolution du site est déjà souhaitable pour répondre aux nouvelles demandes de la filière EMR et tester des éoliennes posées ou flottantes de grandes dimensions jusqu’à 10 MW. Pour cela il faut augmenter la puissance du câble et je souhaite que la Région contribue au financement d’études préalables pour lancer la deuxième étape du site d’essai SEM-REV. »

SEM-REV en chiffres :

8 ans de négociations, procédures et travaux.

Une centaine de réunion de concertation.

17 millions d’investissements financés.

25 millions de vagues mesurées sur 5 années.

750 tonnes de câbles sous-marins

25 km de câbles sous-marin d’une puissance de 8 MW connectés au réseau et équipés de fibres optiques pour le suivi et le contrôle des tests en mer.

1 km2 de l’espace maritime en concession de l’état pour 20 ans interdit à toute activité nautique hors SEM-REV.

Plus de 125 km/h de vent mesuré pendant une tempête

10 projets d’implantations sur site.

Energie (vent+vagues) disponible sur site permettant d’alimenter 15 foyers.

Floatgen la première éolienne flottante

Eolienne flottante (maquette)
Eolienne flottante (maquette)

La première éolienne flottante sera installée au large des côtes du Croisic. Idéol porteur du projet développe la construction de la fondation flottante qui sera construite en béton par Bouygues Travaux Publics sur le port de Saint-Nazaire. Une éolienne de 90 mètres et de 2 MW sera posée sur le flotteur et acheminée par mer sur les lieux de production. Ce projet baptisé Floatgen permettra de démontrer la faisabilité technique et la viabilité économique de l’éolien en mer flottant en eaux profondes. La première installation en mer et exploitation est prévue à l’été 2016.

Auteur : JR | 26/08/2015 | 2 commentaires
Article précédent : « Bretagne et Pays de la Loire, côte à côte à Seanergy à Biaritz »
Article suivant : « Éoliennes au large de Saint-Nazaire : Avis de l’Autorité environnementale »

Vos commentaires

#1 - Le 05 septembre 2015 à 11h46 par JadEstuaire, Saint Brevin Les Pins
C'est vrai qu'au large en plus du vent on peut utiliser les courants marins et des marées.
Il me tarde de voir le résultat !
#2 - Le 19 mai 2016 à 10h04 par NIEL AUBIN Françoise
Bon, moi, je trouve ça genial, nous en Norandie, on en a sur terre, le long de la côte mais pas en mer, encore.Enfin, il me semble, mais pour moi, c'est l'avenir.

Et comment ça se passe, en tempête , oui, je suis curieuse.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter