www.media-web.fr

Salon des collectivités locales : une première édition qui a du mal à décoller

Les 6 et 7 octobre 2011 s'est tenu au Parc des Expositions de La Beaujoire, le premier salon des collectivités locales de Loire Atlantique. Il a pour but d’être un lieu d’échange pour tous les acteurs publics.

La Beaujoire, jeudi 6 octobre à 14 h 30, c’est avec des allées un peu vides que le salon des collectivités locales entame son premier après-midi. Si l’idée de fédérer les acteurs publics des 221 communes de Loire Atlantique autour d’un salon n’est pas mauvaise, on ne peut pas dire qu’elle a rencontré le succès escompté; comme souvent les premières éditions.

Une centaine d’exposants ont répondu présents. L’objectif est de faire se rencontrer dans un même lieu les élus, personnels des collectivités locales et les entreprises qui travaillent avec les institutions.
Toutes les compétences sont représentées, de la mutuelle qui traite des risques psychosociaux au collectif d’entreprises comme Alliance Libre. Celui-ci fait la promotion d’applications de logiciels libres dans les collectivités. Plusieurs communautés d’agglomération leur font confiance, dont Cap Atlantique et la Carène, pour proposer des solutions fiables, souples et évolutives aux collectivités. Ces outils collaboratifs permettent d'abaisser les coûts de maintenance par exemple et de s’adapter plus rapidement aux changements pour les différents services que ce soit la gestion, la réglementation, la finance, les ressources humaines... Plus de 30 entreprises de Loire Atlantique sont réunies autour d’Alliance Libre.
En se promenant un peu plus loin dans les allées du salon, on découvre la société Opuntias qui propose une gestion intelligente de l’eau pour les bâtiments collectifs et les entreprises. Un système mis au point par la société et breveté qui récolte, filtre et traite l’eau de pluie. Une approche par la valorisation qui risquerait bien d’intéresser quelques communes de notre département. La commune de Batz-sur-Mer par exemple montre une volonté de travailler dans une dynamique durable (cf. http://www.lecroisic-infos.fr/batz-la-municipalite-fait-l-acquisition-d-un-vehicule-electrique-le-goupil-49-10-511.html)
Sur le même thème, la société Polyway, département composites industriels des chantiers navals de la presqu’île de Guérande (Chantiers du Croisic), présente sur le salon l’ensemble de son offre restructurée autour de la préservation de l’or bleu.
Les conférences et ateliers comme «  la santé au travail ou la voirie communale : quelles délimitations ? » ont connu contrairement aux stands un vif succès. Une opération en demi-teinte donc pour ce premier Salon des Collectivités Locales 44 qui espérons-le poursuivra son élan de modernisation et continuera de faire connaître au public toutes les nouveautés qui s’offrent aux collectivités.

Auteur : SD | 07/10/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Un ordi pour 20 euros »
Article suivant : « Les paludiers répondent à Danielle Rival »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter