www.media-web.fr

Révision de la politique portuaire européenne

Le 18 janvier 2013, la Commission européenne a organisé à Bruxelles, une
audition publique concernant la révision de la politique portuaire européenne.

La Fédération Nationale des Ports et Docks C.G.T. informe dans un communiqué.

« Cette audition publique avait pour but de présenter l'analyse de la Commission Européenne suite aux différentes études, conférences et échanges auxquels ont participé les parties concernées.

La Fédération Nationale des Ports et Docks C.G.T., au travers de son organisation internationale IDC et de sa branche européenne IDC-E, a pris part à différents échanges afin de faire connaître son opposition à toute forme de libéralisation des services portuaires par une tentative de légifération sur l'organisation du travail dans les ports.

Elle a réaffirmé que, seul le dialogue entre partenaires sociaux serait en
capacité de prendre en considération la grande diversité des places portuaires avec toutes leurs spécificités.

L’IDC-E a également rappelé qu’elIe s’opposerait à toute tentative de la part de l’Europe, de remettre en cause le statut des travailleurs portuaires européens.

La Commission Européenne a  entendu les messages adressés par
IDC-E et en conclusion de cette journee a proposé que l'organisation du travail soit laissée à l'appréciation des partenaires sociaux.

Elle a également rappelé qu’un Comité de Dialogue Social sectoriel portuaire était en création et devrait voir le jour en ce début d'année 2013, à l'ordre du jour figurera la Formation Qualification et Santé Sécurité.

Une nouvelle initiative de la Commission Européenne sera organisée d’ici le mois de juin pour énoncer définitivement ses orientations en matière de politique portuaire.

D’ici là, la Fédération Nationale des Ports et Docks C.G.T. et  resteront
vigilants à ce que les conclusions de cette audition publique soient respectées.

Et nous rappelons que si tel n’était pas le cas, notre détermination et capacité de mobilisation est intacte et mettrons en oeuvre les menaces de la déclaration de Barcelone.»

23/01/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Entente parlementaire pour la famille demande un référendum »
Article suivant : « Pas de scrutin paritaire aux cantonales »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter