www.media-web.fr

Réunification : Nantes était bretonne ce samedi

Entre 9 et 15 mille personnes selon la police ou les organisateurs pour une Bretagne à cinq.

En Bretagne « la pluie ne mouille que les c... », selon l'adage. Nantes est-elle en Bretagne ?  En tout cas la pluie est bien tombée « sur les autres aussi ».  Mais elle n'a pas découragé les manifestants comme se félicitait François de Rugy député EELV « Malgré la pluie, les militants de la réunification de la Bretagne ont répondu présents !». Entre  l'« exception culturelle de la Bretagne » défendue par Yann Queffelec, et le refus des décisions « prises à Paris »  les manifestants demandaient « une Bretagne à cinq ». Pour eux pas de question : la Loire-Atlantique doit regagner le bercail, et la Bretagne être « réunifiée ».
                   
 

Auteur : LY | 28/06/2014 | 5 commentaires
Article précédent : « Des Bonnets rouges au tribunal »
Article suivant : « Fuite de brut en Seine-Maritime sur l'oléoduc Total »

Vos commentaires

#1 - Le 29 juin 2014 à 10h44 par joncheray, Oudon
Bonjour
Il est normal que la loire atlantique
retourne en Bretagne
huit personnes sur dix y sont favorables

les intérêts personnel de quelques
personnes de la régions et du département
passent avant se projet
#2 - Le 29 juin 2014 à 23h29 par Greg
Ce qui n'est pas normal c'est que le 44 soit la proie d'une annexion de la part des bretons nationalistes qui veulent ignorer les liens tissés depuis plusieurs décennies avec les autres dpts des Pays de la Loire.
Je sais bien, la Russie a annexée dernièrement la Crimée, mais on est en France et les comportements communautaristes, racistes et colonialistes des bretons doivent être combattus.
Habitant le 44 depuis toujours, je ne suis pas opposé à un rapprochement avec la Bretagne mais surtout pas en désintégrant une autre région.
Je ne veux pas côtoyer et vivre au sein d'une région étriquée avec des bretons pires que le FN
#3 - Le 02 juillet 2014 à 22h42 par bonnedruz
Greg, d'une part, le fn n'est pas passé en Bretagne aux dernières élections grâce aux bonnets rouges ( hé oui, ne t'en déplaise ),...
d'autre part que valent des 7 décénnies de liens avec les autres départements des pays de loire qui font suitent à une décision du gouvernement de vichy face à plus de 1500 d'histoire de la Bretagne et je ne compte pas les années de l'influence jacobine..
Enfin, ce sont les bretons qui ont été colonisés et non l'inverse... Ce sont nous les bretons qui ont subit constamment une destruction quasi systématique de notre langue...ce sont les bretons que l'on toujours essayé de faire passer pour des atardés...
Mais tu vois, tout ça , c'est terminé.
Alors qui sont d'aprés toi les faschistes et les destructeurs des cultures fondatrices de la vie des peuples.
#4 - Le 03 juillet 2014 à 11h01 par Gervais
@bonnedruz,
Lisez cela et cessez ce révisionnisme:
http://www.breizh-info.com/13977/actualite-politique/petain-n-pas-separe-loire-atlantique-bretagne/

Les 44 qui ont connus la Bretagne au moyen âge ne sont plus là; par contre ils vivent encore depuis plusieurs décennies avec les autres dpts des PdlL.
Je maintiens que les bretons de votre catégorie sont des fachos..qui s'ignorent et baignent dans leur haine rétrograde.
Anne de Bretagne et les duc de Bretagne n'ont jamais parlé breton donc votre argument de la langue ne tient pas.
Ouvrez les yeux au lieu d'ânoner de telles bêtises.
#5 - Le 03 juillet 2014 à 20h13 par Samuel
Greg,

Richard Coeur de Lion (personnage emblématique des rois d'Angleterre) n'a presque jamais mis les pieds en Angleterre et sa langue maternelle était le Français, c'est à peine s'il savait parler anglais. Les anglais ne sont donc pas anglais ? D'ailleurs, le Français a été une langue très longuement utilisée dans les cours royales d'Europe. Donc aucun peuple n'a d'argument linguistique pour son identité si je vous suis ? Tous les ducs de Bretagne n'ont pas parlé breton, mais une partie si. Et ce n'est pas parce que les ducs de Bretagne ne parlaient pas breton que le peuple ne le parlait pas.

Pour ce qui est des langues en France, c'est un fait que durant une période, les gouvernements ont lutté pour les éradiquer (aussi bien en Bretagne, qu'en Alsace, qu'en Corse, en pays occitan ou un peu partout).
Attention ! Je ne dis pas que la politique menée pour que tout le monde se comprenne sur le territoire français est une mauvaise chose, juste qu'elle a été très mal menée (uniformisation au lieu de tirer profit de sa diversité).

C'est un peu facile de traiter de fachos, de haineux, de dangereux nationaliste chaque personne qui pense que la Loire-Atlantique a un passé commun avec la Bretagne, comme vous le faites si bien avec Malin (qui au passage ne l'est vraiment pas beaucoup).

Que doit alors penser de vous une personne, qui comme moi constate que vous tenter de décrédibiliser l'Histoire culturelle d'une région ? N'est-ce pas de la haine ? Je ne parle pas là de réunification ou autres, mais juste de respect envers une culture, une langue (d'ailleurs il y en a deux en Bretagne).

Ouvrez également les yeux, et sortez du "bretons = méchants / Français = gentils", la réciproque marche aussi évidemment.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter