www.media-web.fr

Remboursement de l’IVG : La sénatrice Michelle Meunier ravie

La ministre de la Santé, Marisol Touraine avance dans son projet de loi de modernisation du système de santé. Elle vient de dresser un premier bilan du programme national d’action pour l’accès à l’IVG (Interruption volontaire de grossesse). La sénatrice socialiste de Loire-Atlantique, Michelle Meunier soutient la ministre dans la démarche de remboursement intégral de l’IVG.

Le 17 janvier 1975, alors ministre de la Santé dans le gouvernement Chirac, Simone Veil a marqué l’histoire en dépénalisant l’avortement en France. 41 ans après, Marisol Touraine, ministre de la Santé annonce que l’IVG sera intégralement remboursée à partir du 1er avril 2016. Depuis 2013, la sécurité sociale rembourse l’acte en lui-même. Désormais, les consultations, les analyses et les échographies entrent en compte, et ceux, pour toutes les femmes, sans distinction de ressource, d'âge ou d'origine.

Pour la sénatrice (PS), Michelle Meunier, « la gratuité de l’IVG, et de l'ensemble des actes qui y sont liés, est une excellente nouvelle ». Elle ne manque pas d’ajouter que « cette mesure, très attendue par les associations féminines et féministes, marque un pas emblématique en faveur des droits et des libertés des femmes. »


D’autres mesures devraient être mises en place avant cet été, comme la suppression du délai de réflexion d'une semaine, le renforcement de l’offre de proximité, et la réalisation des IVG médicamenteuses par les sages-femmes.


Pour répondre à toutes vos questions sur le sujet, il existe deux moyens rapides de trouver des réponses : le site officiel (http://ivg.gouv.fr) et le numéro national d'information, anonyme, gratuit et accessible six jours sur sept (0800 08 11 11).  Ce dernier reçoit plus de 2000 appels mensuels.

Auteur : Y.P | 21/01/2016 | 4 commentaires
Article précédent : « Jean-Jacques Urvoas : du Finistère au ministère »
Article suivant : « Nicolas Sarkozy : Les terroristes ont engagé la guerre à la France. »

Vos commentaires

#1 - Le 22 janvier 2016 à 12h44 par Christine
Un enfant, c'est le plus beau cadeau du monde. Le sourire d'un enfant peut remettre de l'ordre dans tout, maman à 16 ans et à 19 ans. Et là j'attends mon 3 ème à 22 ans ! Non à l'IVG!
#2 - Le 23 janvier 2016 à 13h27 par Asmodet
Une décision qui va dans le bon sens ! Et pourtant je ne suis pas de gauche plutôt centriste !
#3 - Le 25 janvier 2016 à 10h54 par Lemere
@Christine (Boutin ?)

Que vous vouliez créer une famille nombreuse, soit , grand bien vous fasse.

Mais laissez, celles et ceux qui veulent pouvoir en décider autrement , avoir en dernier recours, le droit d'interrompre une grossesse.

Non un enfant ne doit pas être considéré comme un "cadeau", qui vous rendrait heureux(se). Mais bien comme un adulte en devenir, avec tout ce que cela peut signifier dans nos sociétés.

Et comme, l'humanité n'est pas en danger de sous-population, je ne vois pas en quoi, vous pourriez avoir le droit de décider " Non à l' IVG". A moins que vous ne soyez de celles qui admettent qu'à contrario, qu' en Chine on est pu longtemps dire : "Non à la naissance d'un deuxième enfant".

Dans tous les cas, je déteste ceux qui décident pour les autres, au nom de leur seule conviction religieuse ou politique totalitaire.

On voit aujourd'hui , ou cet excès de religion peut mener.

Alors, je vous en prie, faites das gosses tant que vous le voulez (je ne m'opposerai même pas, à ce que vous bénéficiez d'une aide à la procréation), mais occupez vous d'eux et foutez la paix aux autres !
#4 - Le 25 janvier 2016 à 17h25 par Sonia Vilmin
Nous sommes libres de faire ce que l'on veut avec nos corps ! Un point c'est tout

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter