www.media-web.fr

Régions : Le sale coup des Bretons

La Bretagne reste seule en sa tour, et les Pays de Loire à ses pieds, jusqu'à quand ?

Dans le nouveau découpage des régions, la Bretagne récupèrerait bien la Loire-Atlantique, mais ne souhaite pas des autres départements : « elle y perdrait en identité » disent certains Bretons. Gare au métissage ?
Pour éviter un tollé avec l'association de Charentes-Poitou avec les Pays de Loire, ou pour gagner du temps Hollande a décidé de ne rien faire. Et la belle vache qu'est Nantes reste dans le pré de Loire-Atlantique. Mais la Bretagne ne veut pas de la ferme des Pays de Loire. Alors l'exploitation, reste à la vente, pour l'instant. C'est le moment où jamais pour les Bretons de faire du bruit pour annexer le pré tant convoité, et dont ils s'estiment héritiers.

Pierrick Massiot président de la région de Bretagne déclarait : « Raison de plus pour ne pas laisser passer cette occasion » de réunir à la Bretagne à la Loire-Atlantique. Et de jouer la démocratie, le référendum, tout comme Christophe Priou.
C'est  «un nouveau mauvais coup porté à la réunification de la Bretagne », Christian Troadec leader des Bonnets rouges a appelé à « la résistance » à « s'organiser ». « La réparation historique doit s'effectuer. Nantes doit retrouver la Bretagne administrative immédiatement », a-t-il plaidé dans un communiqué. Historique …. Et si l'on remontait à … avant Anne ? Séparatistes les Bretons ? On y serait presque, mais... Pas si bêtes non plus. Du lait, une fois encore ils ne veulent que la crème, pardon, le beurre plutôt, tant qu'à faire. 
 
Et la Vendée dans ce plan ? Les ventres à choux, qu'ils retournent au pays des lumas (escargots), et un de plus pour la Dame de Chabichou. Et les autres trois départements « résiduels » que la duchesse douairière les récupère aussi, sa gigantesque région n'est plus à deux ou trois près... De l'Histoire là, on ne parle plus... mais pour combattre l'écotaxe on la rappelle...La mémoire de la Bretagne s'arrête, et reprend, selon ce que ses intérêts lui commandent.

Jacques Auxiette, président PS de la région des Pays de la Loire, a qualifié de « raisonnable » la solution retenue pour sa région. Dans un communiqué, il l'avoue et « se félicite tout d'abord que l'unité des Pays de la Loire ait été préservée », rappelant « que toutes les cartes présentées il y a trois semaines prévoyaient le démantèlement de la région », composée de cinq départements (Sarthe, Maine-et-Loire, Mayenne, Loire-Atlantique et Vendée).
Pas de GAEC (groupement agricole d'exploitation en commun) pour Jacques Auxiette qui préfère accepter l'armistice et rester sur ses « petites terres » plutôt que de risquer le remembrement. Le payera-t-il dans quelques mois ? Oui sans doute par le démembrement de sa région.
Jean-Marc Ayrault qui s'agitait lundi pour ne pas rejoindre le Poitou prêche le rapprochement des deux régions, en bloc, tout comme Marilyse Le Branchu, Bretonne qui a déclaré que « la fusion Pays de Loire – Bretagne était une garantie pour la Bretagne ». La fusion à l'ouest est un moyen élégant pour la Bretagne de se « réunifier », de se consolider ; mais pas assez « bretonnant » sans doute.

François de Rugy dans un tweet résume la situation : « Obsédés par le statu quo et leur pré carré des élus de gauche et de droite vont se faire imposer un redécoupage absurde ».

Pas du tout « ha » et plus du que gwen

Quand la « bretonnitude» est culture elle doit être défendue, quand elle devient secte elle devient suspecte mais quand elle vire au fanatisme, agitant ses drapeaux, et appelant « à la résistance », elle est tout sauf fédératrice, elle est raciste et destructrice. À l'ouest rien de nouveau, si l'on en croit la carte. Pourtant, les Pays de la Loire vont apprendre une nouvelle expression, un bretonnisme pour « coup de Jarnac » : « coup de Troadec ». Et si pour terminer, ils venaient à se marier avec l'égoïste Bretagne, il y aurait bien quatre départements au moins, pour se souvenir que la belle ne voulait pas d'eux. Pas glop pour la suite...

Auteur : LY | 04/06/2014 | 4 commentaires
Article précédent : « Front national : Jean-Marie Le Pen fait craquer la peinture bleu Marine »
Article suivant : « La Bretagne restera seule et les Pays de la Loire aussi »

Vos commentaires

#1 - Le 04 juin 2014 à 23h52 par Union
Eh oui il y a bien des relans racistes et égoïstes chez les bretons intégristes type Traodec, nouveau beauf de village, populiste,et têtu.
Il semble pourtant qu'une grande majorité de personnes concernées ont le bon sens de préférer un regroupement Bretagne et Pays de Loire, taille et complémentarité adaptée aux enjeux actuels.
Qu'attendent les élus pour faire avancer cette union?
#2 - Le 05 juin 2014 à 10h14 par Erwann, La Turballe
Je suis d'accord avec la fusion Bretagne/Pays de la Loire.

je suis , on peut le dire un sympathisant breton de longue date mais aujourd'hui je ne me reconnais plus dans cette surenchère égoïste des Autonomistes Bretons et de la Région Bretagne par la voix de son président.
(mais les maires de Rennes, Brest,...ne sont pas d'accord avec lui)

Il faut en plus dire que Troadec rabache son crédo autonomiste (réunification ! réunification !) mais que connait il vraiment des mentalités de Loire-Atlantique?

Je confirme qu'autour de mois les gens sont en grande majorité favorables à la fusion Bretagne Pays de la Loire.


Alors ? est ce que cette fusion ne doit pas se faire par peur du mouvement "Bonnets rouges" et par peur des "autonomistes bretons".

Je ne le crois pas.
Il faut la faire.
le mouvement breton pèse 5% en Bretagne Ouest et de 1 à 2% en Ille et Vilaine et Loire-Atlantique.
#3 - Le 05 juin 2014 à 18h16 par Info
Vu dans Ouest France cette explication qui renvoie à leur extrémisme les Bretons et leur référence simpliste à Vichy.

"Dans un ouvrage, La Bretagne dans la guerre (1938-1945), paru en 1969, l'historien Hervé Le Boterf pointe des raisons politiques au choix de Pétain. « Le personnel politique de Vichy éprouvait une hostilité viscérale envers tout ce qui ressemblait à une renaissance des anciennes provinces et vouait un culte jaloux à l'État central. (...) L'existence d'un mouvement nationaliste breton ultraminoritaire, mais bruyant, et bénéficiant de sympathies en Allemagne, ne pouvait que conduire l'administration de Vichy à empêcher une reconstitution de la Bretagne dans ses limites historiques. »
#4 - Le 06 juin 2014 à 12h58 par plouet C, Brest
Franchement vous faites dans la démagogie dans votre billet . Les Bretons ont des revendications mais sont surement les moins racistes ou repliés sur eux mêmes de L'hexagone (Cf les resultats du FN, certes en hausse maoins bien loin du score Francais )s pour les accusations de racisme commencez par regarder chez vous ;) . La Loire atlantique est et a toujours été la capitale de la Bretagne , ouvrez un livre d'histoire et renseignez vous sur les 1000 ans de guerres entre la Bretagne et le royaume franc ... Que diriez vous si Le parlement européen décidait arbitrairement de redécouper les pays , et d'enlever une partie de la France pour un prétexte aussi douteux que celui de Pétain concernant le Bretagne ...La je pense que les franchouillards seraient les premiers a crier au scandale et défendraient l’intégrité de leur "pays" ! On sent dans les commentaires haineux et ridicules concernant les bretons et la Bretagne plus de jalousie de notre histoire et héritage non français que de vrais arguments . Oui les bretons sont fier de leur histoires de leur langue et de leur culture ? Quel mal y a t'il a ça ??? Bref Si fusion il doit y avoir c'est avec la Loire Atlantique uniquement afin de garder une cohésion sociale et historique (lisez la lettre à la Bretagne du président de Bretagne Pierrick Massiot pour vous en faire une idée) . Les pays de la Loire sont une invention et personne ne se dit fier de sa culture Ligerienne étant donné qu'elle n'existe pas et ne repose sur rien ! Amicalement ! Autres point ce ne sont pas uniquement les bonnets rouges qui manifestent, croyez moi ce sont les bretons de tous bords politiques . une colère populaire sans forcement porter le bonnet !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter