www.media-web.fr

Régions : Fusion à la mode de Bretagne réunie

Les résultats de sondages se multiplient, dans toutes les régions suite à la réforme en cours. Bretagne Réunie vient de faire une démonstration intéressante de ce que peut être leur interprétation.

Bretagne réunie plaide pour une « Bretagne historique » - soit chiper la Loire Atlantique aux Pays de Loire  -  ne veut pas de la fusion avec les  Pays de Loire. Elle vient d’utiliser un sondage en n'en citant que la partie qui conforte sa position de Bretagne à cinq en «oubliant» celle qui gêne  sa position de non fusion.

Réunification

« Les Bretons des cinq départements réaffirment à nouveau de manière massive et amplifiée leur volonté de réunification de la Bretagne (77% en Bretagne administrative et 70% en Loire-Atlantique) » annonce fièrement l'association.

« Les habitants des Pays de la Loire avec les habitants de l'Ile de France sont les Français les moins attachés à leur région. Ce sondage confirme le manque d'identification des habitants à la région des Pays de la Loire ».
(Le sondage IPSOS indique 83 % ndlr).
 
L'association ajoute : « Les habitants de la Bretagne administrative sont les Français les plus attachés à leur région ». (Le sondage IPSOS indique 90 % ndlr).
« Il est donc invraisemblable qu'ils soient favorables à la disparition de leur région dans un grand ouest technocratique » poursuit l'association. Cependant...

67 % des Bretons favorables à la fusion

Ce que Bretagne réunie ne dit pas, c'est que  le même sondage L2H qui a sondé 571 personnes en Pays de la Loire et 601 en Bretagne. (source Presse Océan http://www.presseocean.fr/actualite/sondage-ligeriens-et-bretons-plebsicitent-la-fusion-de-leurs-regions-02-07-2014-114792) dit aussi « En Pays de la Loire et en Bretagne, deux régions peu enclines au statu quo, une large majorité se prononce pour la fusion : les Ligériens y sont favorables à 66 % et les Bretons à 67 % ».
 

La Loi et la volonté populaire

Bretagne réunie termine son communiqué  en ajoutant « Alors que la fracture démocratique s'amplifie entre les élus et les citoyens (abstention, votes protestataires…), il est de la responsabilité des parlementaires de mettre en adéquation la Loi et la volonté populaire en réunifiant la Bretagne à l'occasion des votes sur la réforme territoriale au Sénat et à l'Assemblée Nationale.
La volonté de Bretagne réunie est claire, mais est-elle si « populaire » ?

Auteur : LY | 04/07/2014 | 2 commentaires
Article précédent : « Notre-Dame-des-Landes : 38 millions d'aides seraient illégales »
Article suivant : « La sénatrice Michelle Meunier défend la fusion Bretagne et Pays de la Loire »

Vos commentaires

#1 - Le 05 juillet 2014 à 09h36 par CQFD
Arrêtons d'écouter ces "bretons" intégristes, minoritaires et manipulateurs.
C'est clair une grande majorité des deux régions Bretagne et Pays de la Loire souhaite un regroupement.
Passons à l'action et à la réalisation de cette union qui sera profitable au pays et aux régions.
Reste le pb Hollande incapable de passer aux actes et toujours pas crédible dans l'avancée des réformes.
Nota: l'UMP ne me semble pas plus claire et adopte toujours des postures d'opposition à toute réforme qu'elle n'a pas eu le courage d'engager auparavant.
#2 - Le 26 juillet 2014 à 15h10 par Gwen BEHRING, St Brieuc
Bonjour

Lorsque la question est posée clairement, la réponse est également très limpide et ne nécessite aucune interprétation.

Dans le premier sondage de L2H le mot fusion est compris comme réunification mais dans le second sondage (réalisé à une semaine d’intervalle) il ne subsiste aucune ambiguïté et la fusion de neufs départements ne recueille que 6 % d'adhésion.

http://www.bva.fr/fr/sondages/bretagne_reunie_les_bretons_et_le_territoire_ideal_de_la_region_bretagne.html

Les principaux enseignements de ce sondage :

Une large majorité de Bretons privilégient une Région Bretagne composée de 5 départements, dont la Loire-Atlantique

- 55% des Bretons expriment leur préférence pour un territoire de la Région Bretagne comprenant les 4 départements actuels complétée du département de la Loire-Atlantique, actuellement rattaché aux Pays de la Loire. Ce scénario est largement préféré aux 2 autres hypothèses proposées dans cette étude. En effet, seule une minorité de 35% de Bretons préféreraient que la Région administrative de la Bretagne conserve ses frontières actuelles. La 3e option de fusion des 4 départements de Bretagne avec les 5 départements des Pays de la Loire ne recueille la préférence que de 6% des Bretons interrogés.

- Les habitants des 4 départements sont tous majoritairement en faveur d’une Bretagne à 5 départements.

QED

Delendi sunt pagi ligeris

Cordialement

Gwen

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter