www.media-web.fr

Régionales Pays de la Loire : Samuel Potier sera candidat tête de liste Front National en Loire-Atlantique

La commission d’investiture du Front National a désigné Samuel Potier comme candidat tête de liste pour le département de Loire-Atlantique aux élections régionales.
Samuel Potier
Samuel Potier

Né en 1973, marié et père de huit enfants, Samuel Potier est chef d’entreprise dans l’assurance et l’informatique. Diplômé en gestion de patrimoine à la faculté de sciences économiques de Rennes, il est responsable d’associations d’entraide.

Résidant à La Chapelle-Heulin, Samuel Potier s’était porté candidat dans son canton aux élections départementales de 2015 (en binôme avec Michèle Jasak). À l’issue du premier tour de scrutin, il avait recueilli 21,38 % des suffrages exprimés.

Auteur : NG | 27/09/2015 | 4 commentaires
Article précédent : « Régionales Pays de la Loire : Sophie van Goethem tête de liste de Debout la France en Loire-Atlantique »
Article suivant : « Régionales Pays de la Loire : Pascal Gannat tête de liste FN dénonce la dette de la Sarthe comme étant de droite et de gauche. »

Vos commentaires

#1 - Le 30 septembre 2015 à 06h33 par Beber, Saint Brevin Les Pins
Moi j'aurai une question pour tous les candidats :
La multinationale Apple annonce un record de ventes de son dernier iPhone, or cette entreprise comme beaucoup d'autres, paye très peu d'impôts sur les bénéfices alors que nos PME/PMI et artisans eux payent plein pot. Envisagez vous d'intervenir auprès des instances de Bruxelles pour qu'une fiscalisation commune soit adoptée très rapidement au sein de l'union Européenne pour mettre un terme à cette discrimination fiscale.
#2 - Le 04 octobre 2015 à 13h43 par Oriane BORJA
Régionales 2015 en Loire-Atlantique, la messe est dite

C'est finalement une candidat sorti tout droit du chapeau de l'Opus Déi qui conduira la liste départementale de Loire-Atlantique pour les régionales.
On fera difficilement plus intégriste libéral-cons, l'opposé exact de la précédente candidature, qui était la mienne.
On attend avec impatience, extrême, son programme social, quand on sait qu'une de ses prières majeures récitées en chapelet sont le démantèlement de la sécurité sociale et la libéralisation tous azimuts.
Bon, il saura mettre tout cela dans sa poche avec un mouchoir par dessus sous l'étiquette, ces gens-là savent vivre et connaissent les limites de la démocratie qu'ils abhorrent.
Philippe Darantière et le reste de La Manif Pour Tous ont au moins réussi leur lobbying côté Ouest.
On me dira, à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire, il était facile pour un lobby (se réclamant du Tout-puissant) de rafler la mise dans un département fantôme, et avec une Marine si politiquement poreuse.
Lien permanent Catégories : Libertariens (Libéralisme), Régionales, Religion et mondialisme
#3 - Le 04 octobre 2015 à 14h03 par Oriane BORJA
Apple n'est pas le seul grand groupe non-citoyenne à utiliser l'optimisation fiscale. Ils le font tous, autrement ils sont morts. C'est le but du jeu libéral.

Même une UE politique avec fiscalité commune n'y changerait rien, les paradis fiscaux se contrefoutent le l'Europe comme du reste du monde.

Et imaginez la Suisse sans son Eden fiscal, elle disparaît tout simplement, et je doute qu'elle se contente de ses vaches et de ses chocolats au lait.

D'autant que réfléchissez, une Europe politique correspondrait à quoi ?

Les sociétés ont un sens, les Cités se sont construites sur des principes, le grand principe unitaire français - fondement de notre nation- s'oppose diamétralement à l'idéologie anglo-saxonne qui domine en Europe où c'est l'individualisme qui prévaut.

Comment tranche-t-on ? Une guerre de cent ans, avec de grande chance pour passer sous joug libéral total quand il nous reste encore un peu de France et donc de protections face à la loi de la jungle du marché ?

Mais n'ayez crainte, on y vient, on y vient ...
#4 - Le 05 octobre 2015 à 07h00 par Beber, Saint Brevin Les Pins
On n'a pas besoin de politiques qui pensent que l'optimisation fiscale est naturelle, voir indispensable pour que les multinationales survivent.
Quand aux paradis fiscaux, si on n'a pas la volonté d'y mettre fin c'est sur qu'ils seront là pour longtemps.
La tâche sera ardue c'est bien pour cela qu'il nous faut des "battants".

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter