www.media-web.fr

Région Pays de la Loire : L’opposition promet d’être présente

Entre chicanes politiciennes et vœux pieux de coexistence pacifique, la séance d’installation du Conseil régional des Pays de la Loire s’est déroulée dans une atmosphère conforme à la campagne électorale.
Christophe Clergeau
Christophe Clergeau

Après la première allocution de Bruno Retailleau en tant que Président du Conseil régional des Pays de la Loire*, les différents groupes représentés dans l’hémicycle se sont exprimés tour à tour. Ils ont chacun exprimé leur volonté d’une opposition constructive tout en envoyant chacun des tacles cinglants. 

 

Christophe Clergeau – Gauche et écologistes : « Tout nous sépare »

La première attaque de Christophe Clergeau porte sur la position de Bruno Retailleau vis-à-vis de l’extrême droite. Evoquant l’entrée d’un groupe Front National au sein du Conseil régional, « nous le combattrons et vous, que ferez-vous ? Vous-mêmes et vos amis de Sens Commun auront à se positionner ». 

Une opposition constructive

« Tout nous sépare : vos choix idéologiques, votre projet ». Pour autant, Christophe Clergeau exprime sa volonté de représenter une opposition constructive : « Nous vous accompagnerons quand ça ira dans le bon sens », avant de mettre en garde le Président élu. «  Votre responsabilité, c’est l’unité des Pays de la Loire »

 Au sujet de la fracture sociale exprimée par le nouveau Président,  Christophe Clergeau demande : « N’ajoutez pas les divisions territoriales, public/privé, religieuses ». « Si vous persistez dans l’esprit de division et refusez d’accorder votre confiance dans la diversité des acteurs régionaux, vous déchirerez les Pays de la Loire et ses spécificités : le jeu collectif, le faire ensemble (etc.) »

« Il va vous falloir reconnaître le bilan de la Région, pas celui des élus mais celui de la réussite collective des acteurs ligériens, un travail formidable, des outils opérationnels. Ne jetez pas le bébé avec l’eau du bain. Mobilisez-les plutôt que de les stigmatiser. Si vous voulez « dégraisser  le mammouth » [reprenant les termes utilisés par Bruno Retailleau lors de sa campagne], vous fragiliserez le formidable dévouement de l’administration régionale».

Le cumul des mandats : « votre inévitable absence »

« Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ont pris leur décision et vous montrent que vous faîtes fausse route, il vous faut clarifier vos choix personnels et vos choix d’organisation».

 

Pascal Gannat – Front national : «  lanceur d’alerte et tribun du peuple »

La palme de la grossièreté lui reviendra sans doute au terme de cette expression des différents groupes politiques quand vis-à-vis de Christophe Clergeau, il s’exclame : « C’est vous le bébé jeté avec l’eau du bain, dimanche ! », sous une salve d’applaudissements un peu trop partagée pour donner l’image d’élus exemplaires. 

Il évoque ensuite, comme à l’habitude du parti frontiste, les sujets nationaux que l’administration régionale aura bien du mal à influencer. Il félicite Bruno Retailleau de s’attaquer à la fiscalité et à la réduction de la dette mais le met en garde face au poids de la métropole dans l’investissement régional. Enfin, il indique qu’il sera un «  lanceur d’alertes vigilant sur l’essentiel et un tribun du peuple comme dans la république romaine ».

 

Sophie Bringuy – EELV : « Cessons les partis de ping-pong. A ce jeu-là, nous sortirons tous perdants »

« Vous saurez apprécier la qualité du travail accompli. Il faut, face à l’urgence sociale et démocratique, de l’intelligence collective, de l’innovation dans les pratiques politiques et sortir des clivages ». 

« Un grand Bravo »

La tête de liste des écologistes ne résiste pas non plus à une attaque plus aussi cinglante qu’ironique: « Je veux vous dire un grand Bravo. A l’heure d’une désaffection de la classe politique à qui l’on reproche la professionnalisation, le cumul des mandats [...], vous êtes arrivés en tête en prônant le cumul des mandats. C’est un sacré exploit ! Allez-vous cumuler, en plus des mandats, les indemnités ?». Elle ira même jusqu’à lui proposer de verser une de ses indemnités à des associations. 

L’écologie dans tout ça

Et de conclure qu’elle regrette que l’écologie ne soit pas au cœur de son programme : « Vous ne l’avez évoquée ni ce matin, ni lors de votre campagne alors qu’elle devrait constituer un fil rouge ».

 

Christophe Priou – LR : « Merci pour ce moment »

Christophe Priou représente le groupe Les Républicains au sein du Conseil régional et n’a donc rien d’un opposant à la majorité élue. Nous ne résistons pas néanmoins à vous faire partager une sortie assez étonnante. Alors qu’il félicite Bruno Retailleau, après en avoir dressé un portrait et un éloge panégyriques, il lui adresse un petit : « Merci pour ce moment ! ».

En bref, les discours politiciens de tous bords ne sont pas clos, ni dans l’opposition, ni dans la majorité, en dépit de l’expression policée de chacun appelant à un dialogue constructif. Visiblement, le débat démocratique apaisé dans l’enceinte régionale est loin d’être une bataille gagnée ! 

 

* Voir article du 18/12/2015 « REGION DES PAYS DE LA LOIRE : Une installation sans grande surprise »

Auteur : JR | 18/12/2015 | 2 commentaires
Article précédent : « Jean-Yves Le Drian, Président du Conseil Régional de Bretagne et Ministre de la Défense »
Article suivant : « Région Pays de la Loire : Une séance d’installation sans grande surprise »

Vos commentaires

#1 - Le 19 décembre 2015 à 11h41 par Jean-louis Garnier
Lorsque Clergeau et ses amis se seront débarrassés des trotskystes qui tiennent le parti socialiste, la presse, etc. détruisant notre nation, notre peuple, ils pourront s'ériger en modèle...
#2 - Le 20 décembre 2015 à 22h38 par Kerlero, La Baule
Le bilan de Christophe Clergeau pour la Région Pays de la Loire est positif :
Une région qui s'est fortement industrialisée avec plus de 100 usines crées depuis 2009, un taux de chômage très faible mais surtout de réels investissement dans les énergies nouvelles. Christophe Clergeau n'a pas à rougir de son action

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter