www.media-web.fr

Quelles sont les villes les plus vertes de France ? Angers et Nantes en haut du podium

Une enquête menée auprès des 50 plus grandes villes de France sur leur politique de végétalisation urbaine. Résultat : les villes d’Angers et Nantes font la course en tête. Riche d’un patrimoine végétal important et d’une histoire horticole riche, c’est sans surprise qu’Angers se place une fois de plus en haut du classement : chaque Angevin dispose de 100 m² d’espaces verts ! La ville agit également pour développer la biodiversité. Nantes arrive à la 2e place, avec l’objectif de « mettre la ville dans un jardin ». La métropole du Grand Ouest fait montre d’un volontarisme politique important en faveur de la nature en ville, en y allouant 69 € par an et par habitant, soit 50% de plus que la moyenne nationale !

Angers le végétal en héritage

La ville d’Angers alloue près de 3,5 % du budget communal au vert en ville, soit le double de la moyenne nationale. Un investissement payant : Angers, ville la plus verte de France, est aussi l’une de celles où la qualité de l’air est la meilleure. De plus, avec son Agence 21 pour la biodiversité, Angers s’est fixé des objectifs ambitieux pour lutter contre toute disparition de faune et de flore sur son territoire : inventaires, gestion écologique des arbres, végétalisation des « zones grises »… La ville mobilise également ses citoyens, avec la création de 300 mini jardins, et de 50 « GreenPods ». Ces jardinières, installées sur la voirie, sont entretenues par des collectifs d’habitants et de commerçants et constituent autant de refuges pour les insectes qui reviennent peupler la ville.

Nantes championne nationale de l’investissement vert

Nantes est la ville de France qui mise le plus sur ses espaces verts : 69 € par habitant y sont consacrés, soit un budget de 50 % supérieur à la moyenne nationale. En 2016, la 2e ville la plus verte a investi plus de 17 millions d’euros dans la création de nouveaux espaces verts, près de 4 fois plus que dans les autres villes ! Un investissement porté par cinq élus, exclusivement en charge des problématiques d’environnement et d’espaces verts (adjoints aux parcs, jardins et square, à la nature en ville, à l’écotourisme, au plan « Paysage et urbanisme », et aux jardins familiaux et aux parcours de la biodiversité) pour faire de Nantes la « ville dans un jardin ».  Un investissement d’autant plus bénéfique pour les Nantais, qu’il s’inscrit dans un projet durable : l’étoile verte. Celle-ci reliera tous les espaces verts de son territoire et les coulées vertes déjà existantes, depuis longtemps protégées par la ville. Objectif : offrir à la faune la possibilité de profiter d’espaces protégés des nuisances urbaines.

« Le Palmarès des Villes Vertes permet de mettre en avant les meilleures initiatives des collectivités. Nous espérons que celles-ci puissent servir d’inspirations à l’ensemble du territoire et souhaiterions que ce volontarisme local puisse être soutenu par des mesures nationales comme la pratique de la compensation écologique qui pourrait être rendue obligatoire pour les communes. Une mesure simple, qui encouragerait les villes à penser la création d’espaces de nature dès la genèse de leurs projets d’urbanisme » conclut Catherine Muller, Présidente de l’Unep – Les Entreprises du Paysage.

14/03/2017 | 0 commentaire
Article précédent : « Celebrity Edge : une nouvelle classe de navires pour combler tous les désirs de voyages »
Article suivant : « Aéroport de Dinard et de Rennes : Nouvelles destinations pour l’été »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter