www.media-web.fr

Quel est le lien caché entre Juppé, Fillon et Macron ?

Présentés par les médias comme trois concurrents à l’élection présidentielle de 2017, Alain Juppé, François Fillon et Emmanuel Macron ont cependant un autre point commun qui n’est jamais mentionné et sur lequel ils ne sont jamais interrogés. Ils ont pourtant tous les trois assisté, après y avoir été invité, à une réunion annuelle du « Club des Bilderberg »

Beaucoup de gens ignorent totalement l’existence de  ces cercles un peu particulier où on se retrouve entre « gens de pouvoir » dans le but très anodin d’échanger des informations sur les grandes perspectives du monde. La réalité est un peu différente. Le Club des Bilderberg a été fondé en 1954 sous l’impulsion de David Rockefeller et du Prince Bernhard. C’était l’époque de la « guerre froide » et ce club devait s’opposer au communisme qui menaçait la planète.

Dans un article le l’Obs dont le lien figure en bas de page, Hubert Védrines, interrogé sur la présence de Guy Mollet, Jean Monnet et Antoine Pinay, répond : « A l'époque, le but était de convaincre les dirigeants européens et américains de resserrer leurs liens et de ne pas baisser la garde face à la puissante Union soviétique »  Soixante ans après, le club existe toujours, même si l’Union Soviétique a disparue en 1991. Le « à l’époque » d’Hubert Védrines laisse penser que les objectifs de ce groupe ont évolué depuis. Aujourd’hui, si l’on en croit les quelques écrits publiés, mais surtout si on examine la liste des participants successifs, il apparaît assez clairement que ses objectifs sont clairement la mondialisation et la généralisation du libre-échange partout dans le monde. 

Ancien officier de renseignement, David Rockefeller, devenu le PDG de la Chase Manhattan Bank, a conservé le goût du secret et il l’a imposé tout au long de l’existence du Bilderberg, persuadé que l’efficacité du club en dépendait. C’est une constante dans l’histoire récente de notre monde, et en particulier en occident. Tout doit être fait dans l’ombre, afin que personne ne puisse s’opposer aux vastes projets de ce groupe, ni même en discerner la ligne directrice. Analysant les personnalités qui sont dans la structure du Bildberberg, et en particulier le « steering comitee » (comité de direction), ou bien celles qui sont invitées, on constate qu’il y a une sorte de triptyque. La finance et les multinationales sont très représentées, les médias également et le reste est composé de personnalités politiques potentiellement importantes.

Une question se pose alors, d’une façon presque automatique : Est-ce que ces personnalités politiques ne sont pas convoquées devant une sorte de grand jury qui, en fonction de leurs réponses, décidera de « booster » leur carrière en mettant à leur disposition les médias financés directement ou indirectement par les donneurs d’ordre ?

Mais revenons sur notre trio. Vous l’avez deviné, ils ont tous les trois, à des moments différents, passé l’oral. Alain Juppé en 2015 dans les montagnes autrichiennes, Emmanuel Macron en 2014 à Copenhague et François Fillon en 2013, à Londres. Au sujet de ce dernier, il aurait refusé une première invitation, car il était alors membre du gouvernement, ce qui est plutôt à son honneur. Vous remarquerez que toutes ces réunions se sont tenues entre 2013 et 2015, donc durant le même quinquennat. Si on prend en compte l’aspect médiatique, corollaire indispensable d’une pré-campagne électorale, le calendrier est pratiquement imposé car, compte tenu du degré de médiatisation de la personnalité, il faut plus ou moins de temps pour le « fabriquer » C’est ainsi qu’Emmanuel  Macron est passé en 2014 car beaucoup moins connu qu’Alain  Juppé à l’époque.  Un bon baromètre est le nombre de  couvertures de magazines sur lesquelles ils figurent… 

Mais le fait est qu’aujourd’hui, ils sont candidats tous les trois. Même s’il est peu probable qu’Emmanuel Macron puisse être élu en 2017, les deux autres ont cependant une chance raisonnable de l’être. Dans ce choix, on peut penser que Club des Bilderberg joue gagnant à tous les coups, car l’essentiel est d’empêcher l’élection de Marine Le Pen, ce qui serait pour eux un drame comparable à celui de l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis. Les raisons n’ont rien à voir avec une quelconque idéologie politique, mais simplement parce que les nations et leur souveraineté sont les pires ennemies du mondialisme…

Le lecteur désireux d’en savoir plus sur le fonctionnement du Bilderberg ou des personnalités qui le constitue pourra lire avec intérêts les articles objets des trois liens de bas de page.

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/coulisses/2015/06/11/25006-20150611ARTFIG00226-alain-juppe-convie-au-huis-clos-des-maitres-du-monde.php

http://tempsreel.nouvelobs.com/l-enquete-de-l-obs/20130606.OBS2308/ces-puissants-et-mysterieux-messieurs-du-cercle-bilderberg.html

https://blogs.mediapart.fr/hakima/blog/290516/emmanuel-macron-le-pion-du-futur

Auteur : Rédaction | 17/11/2016 | 6 commentaires
Article précédent : « Primaire de la droite et du centre le résultat 1er tour »
Article suivant : « La rose bleue de Marine Le Pen »

Vos commentaires

#1 - Le 17 novembre 2016 à 12h07 par soizick, La Turballe
ça prouve, pour ceux qui ne le savaient pas encore que nous ne sommes que des pions et que le pouvoir n'est pas dans les urnes, mais aux mains de ces gens là, qui, comme vous le dites jouent gagnants à tous les coups. Les militants de base qui y croient encore et qui se disputent pour leur candidat devraient lire cet article
#2 - Le 17 novembre 2016 à 14h41 par jlg
Juppé et macron sont des youngs leaders pas Fillon!
#3 - Le 17 novembre 2016 à 16h35 par Breizh44, Pornichet
Ça sent la conspiration ! Dans certains milieux on adore toutes ces théories, notamment dans le monde du populisme primaire. Quel est le scoop de votre article ? Ces trois hommes politiques ont été invités à des moments différents par une association. Et alors ? Dans quel but ? Qu’est qu’ils ont présenté ou discuté ? L’article ne le dit pas, mais il sous-entend, évidemment, que cela ne pouvait qu’être mauvais. Le simple fait d’avoir accepté une invitation ne veut tout-de-même pas dire qu’on adhère à tous les points de vue de celui qui invite et/ou qu’on se met à son service. Si vous creusez un peu plus vous trouverez sûrement encore d’autres organismes qui ont invité ces trois personnages ou les autres candidats.
Quel est votre message ? Votez pour Marine qui nous isolera du reste du monde mondialisé ? Elle est totalement indépendante, sauf – accessoirement - de Poutine et de ses sous. Ainsi tout ira mieux ?
#4 - Le 23 novembre 2016 à 11h07 par Cliquet, Guerande
Breizh 44, vous êtes probablement un faux naîf. Avez-vous lu les articles publies par des ites qui ne me semblent pas vraiment "conspirationistes" Libre à vous de traiter le Bilderberg, la Trilatérale ou le CFR comme de simples associations de boulistes de quartier. En attendant, expliquez moi pourquoi une telle quantité de politiques europeens en sont membres.Le livre "Circus Politicus" de Christophe Deloire et Christophe Dubois est assez explicite la dessus.Bien sûr, on peut toujours choisir de ne pas voir....
#5 - Le 24 novembre 2016 à 11h01 par Breizh44, Pornichet
Naïf ou lucide ? Voilà la question. Cette conférence permet à un groupe de dirigeants économiques et politiques (de composition différente à chaque fois) d’entretenir des échanges ouvertes et informelles sans que le monde entier sache le lendemain ce qu’un tel ou tel a dit sans employer la langue de bois. Dans un monde de Youtube et de Facebook, où les caméras et micros traînent partout, je pense que c’est plus utile que jamais. Bien sûr cette confidentialité engendre des suspicions chez ceux qui en sont exclus. Selon leur théorie on prépare de façon conspirative un espèce de gouvernement mondial ce qui va bien évidemment à l’encontre de l’esprit national-identitaire des mouvements populistes et d’extrême droite. Si tel était l’intention, les participants seraient bien inefficaces dans leur démarche, puisqu’ils se réunissent depuis les années 50 du siècle dernier sans y parvenir. Les puissants de ce monde sont bien souvent en désaccord, et ce publiquement. Qu’ils se mettent d’accord en trois jours de conférence pour gouverner le monde me paraît une idée assez improbable.
Précision sur ma personne : je suis simple citoyen sans lien aucun avec le monde politique. Je suis simplement révolté par la montée du populisme imbécile et des mouvements d’extrême droite qui cherchent à manipuler l’opinion publique, entre autre, avec ces théories de conspiration. La seule façon de s’y opposer est de démystifier leurs propos. Vous êtes en droit de me traiter de naïf. Personnellement je me considère plutôt comme quelqu’un qui voit clairement où se situe le vrai danger pour notre société en ce moment.
#6 - Le 24 mars 2017 à 16h36 par Ménard Jacques, Evian-les-bains
CFR-Bilderbergh/Trilatérale-Loges internationales:GO(Grand Orient)/GLDF.Les sous loges (Idiots utiles):Rotary-Club,Lions-Club,Sœurs optimistes.Les pépinières: Les Scouts (Baden-Powell-Catho)-Les éclaireurs (Protestants).L'instrument du CFR actuel: G.Soros le trésorier. Deux fers au feu pour la France:E.Macron adoubé en 2015 & A.Juppé en 2014.Il faut donc éliminer Fillon: Cabinet noir:Taubira/Jouyet les affaires qui s’arrêteront pour F.Fillon dès que le candidat Macron sera élu; voilà comment on estgouverné,pauvre France..

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter