www.media-web.fr

Propos sur Hitler et les tsiganes: comparution du maire de Cholet le 23 janvier

Le maire de Cholet (Maine-et-Loire) Gilles Bourdouleix, qui avait déclaré que Hitler n'avait "peut-être pas tué assez" de tsiganes, comparaîtra devant la justice le 23 janvier pour "apologie de crime contre l'humanité", a annoncé lundi le procureur de la République d'Angers, Yves Gambert.

Les propos du député-maire de Cholet, qui a démissionné depuis de l'UDI, avaient suscité un tollé après leur publication le 22 juillet 2013 par le quotidien départemental Le Courrier de l'Ouest.
"Vendredi dernier, j'ai fait délivrer à monsieur Bourdouleix une citation à comparaître devant le tribunal correctionnel d'Angers, à l'audience du 23 janvier 2014, pour apologie de crime contre l'humanité", a indiqué M. Gambert dans un communiqué adressé à l'AFP.
Le procureur avait ouvert une enquête après les propos du maire de Cholet qui avait déclaré: "Comme quoi Hitler n'en a peut-être pas tué assez" lors d'une visite sur un campement de gens du voyage réunissant illégalement quelque 150 caravanes sur sa commune.
Ces propos avaient été rapportés par un journaliste du Courrier de l'Ouest, qui avait également diffusé sur internet un enregistrement des déclarations du maire.
Interrogé par l'AFP après la diffusion de l'enregistrement, M. Bourdouleix avait nié avoir tenu ces propos, expliquant qu'ils avaient été "manipulés par un journaliste", qualifié au passage de "petit merdeux".
Le Courrier de l'Ouest avait porté plainte pour injure et diffamation, des faits pour lesquels M. Bourdouleix sera également entendu le 23 janvier.

Auteur : source afp | 16/12/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Cécile Bayle de Jesse mènera la liste européenne de DLR pour l'Ouest »
Article suivant : « Alerte à la bronchiolite »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter