www.media-web.fr

Primaire socialiste : l'écologie sort gagnante et est incompatible avec Notre-Dame-des-Landes

Les verts se félicitent de l’élection de Benoît Hamon et confirment l’incompatibilité avec la construction d’un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Benoît Hamon a largement remporté le deuxième tour de la primaire socialiste. En portant un discours novateur, mettant l’écologie au cœur de ses propositions ainsi que le dialogue et la participation citoyenne, il a su redonner du souffle à un projet politique de gauche qui en manquait cruellement. Il a démontré que c’est cela qu’attendent les électeurs de gauche : un cap clair et assumé vers une société plus juste et plus écologique, prenant en compte la finitude des ressources de la planète.

Un cap cohérent avec l’abandon d’une nouvelle infrastructure écologiquement désastreuse qu’est l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Car ce projet symbolise les vieilles recettes politiques : construire une nouvelle infrastructure au nom de la sacrosainte croissance sans attacher d’importance aux conséquences sur le long terme ni sur l’environnement.

Le candidat l’a toujours dit, s’il arrive au pouvoir il abandonnera la déclaration d’utilité publique (DUP) du projet de nouvel aéroport.

C’est cette option que le peuple de gauche a majoritairement choisi hier avec près de 68 % des voix à Nantes. Il convient à chacun d’en prendre acte. Si nous souhaitons construire un large rassemblement, il nous faudra suivre le cap donné par ces électeurs. Ils inscrivent l’écologie comme fil rouge du projet de gauche et plus seulement comme une simple variable d’ajustement.

Il faut un rassemblement de conviction sur un projet clair. il faut cesser les petits arrangements entre amis qui ne pourront être que la caution d’un rassemblement de façade. Il est important de confirmer que Notre-Dame-des-Landes n’a pas sa place dans ce rassemblement au risque sinon de doucher les espoirs qui dimanche dernier ont été levés.

Nous réaffirmons notre soutien à Yannick Jadot qui porte fièrement les couleurs de l'écologie politique. Une écologie politique ouverte qui dépasse les égos d'appareil et qui est totalement incompatible avec la construction d'un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes.  

EELV et les élus écologistes et citoyens de Nantes

31/01/2017 | 0 commentaire
Article précédent : « Notre-Dame-des-Landes : Les propriétaires expropriés demandent la restitution de leurs biens »
Article suivant : « Gatien Meunier estime que l’élection de Benoît Hamon fait peser un risque pour Notre-Dame-des-Landes »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter