www.media-web.fr

Préfailles : la nouvelle équipe municipale travaille

Autour du maire Claude Caudal la nouvelle municipalité préfaillaise vient de faire le point après un peu plus d’un an de mandat. Une chose est certaine même si les résultats ne sont pas encore visible Préfailles travaille.
Marie-Pierre Falcon, Claude Caudal, Liliane Sager
Marie-Pierre Falcon, Claude Caudal, Liliane Sager

« Sur les 12 élus de la majorité seule Marie-Pierre Falcon avait l’expérience du mandat précédent. Ce qui signifie un investissement important des nouveaux élus afin d’être au service de la population et sur le terrain » souligne le maire.
La prise de fonction des nouveaux élus a été difficile, «  on a eu du mal à rentrer dans certains dossiers, il a fallu réorganiser l’administration communale ». La précédente municipalité avait mis en place des contrats à durée déterminée ce qui avait pour but de créer un turn-over important. « Il y avait un manque de continuité dans les dossiers et la notion de service public n’était pas présente dans les esprits. » souligne Claude Caudal. Devant cette constatation, la nouvelle municipalité a embauché des agents communaux en contrat à durée indéterminée ce qui a permis d’élever le niveau de compétence. À masse salariale égale le recrutement du personnel se fait sous statut et permet de pérenniser ainsi les emplois et d’obtenir un meilleur investissement du personnel.
Le deuxième grand dossier traité a été  celui des rythmes scolaires qui devaient être en place pour la rentrée de septembre. « Grâce au tissu associatif important les élèves ont été bien pris en charge. » précise le maire

Question économies d’énergies un diagnostic a été réalisé sur le patrimoine communal. Les crédits pour la rénovation de l’école ont été votés et les travaux devraient être terminés pour la rentrée 2016. Enfin la commune va progressivement lancer les travaux de la capitainerie et la rénovation de l’école de voile.
Travaux toujours, la chapelle sera rénovée sur cinq ans. La voierie ne sera pas oubliée avec un plan pluriannuel de réaménagement. Les réseaux seront enterrés « un travail de longue haleine sur 15 ans » indique Claude Caudal
La question sur l’aménagement de la place du village va se poser et une grande exposition aura lieu cet été avec une idée générale : relier les trois pôles Port Meleu, La Pointe et le bourg,  en donnant priorité aux les voitures l’hiver et aux vélos l’été.
Des commissions extra municipales ont été mises en place dont celle de la révision du PLU. « Chaque propriétaire doit réaliser son patrimoine sans nuire à l’intérêt général. Les plus-values des uns ne doivent pas engendrer les moins-values des autres. »
La commission sport a décidé de conforter la voile à Préfailles avec un plan d’investissement de trois ans, le renouvellement de la flotte de catamarans et l’animation de l’école de voile sont au programme. Une expo sur les origines de la voile à Préfailles est en préparation.
Le 18 juin 2016 sera inauguré un monument à la pointe Saint-Gildas concernant le Lancastria. Ce sera un lieu de recueillement en mémoire aux marins disparus et retrouvés sur les côtes préfaillaises.

La Ville souhaite la création d’associations nouvelles et développer des animations.Ainsi une exposition d'antiquités aura lieu à Préfailles, une fois en juillet et une fois en août. Des expériences sont positives, comme les concerts ou la fête du village sur un thème différent chaque année. L’année de l’Allemagne a été très bien accueillie, tous les  commerçants  ont joué le jeux pour faire découvrir la gastronomie germanique. On notera l’intérêt des Préfaillais qui ont assisté à la lecture des contes de Grimm. L’an prochain un autre pays sera à l’honneur.
Le maire de Préfailles espère l’arrivée de nouveaux commerces dans le centre. Il négocie actuellement avec les propriétaires des surfaces vides. « On a des demandes et on se heurte à la rétention des propriétaires ».
Sur la question du port souvent évoquée « on ne fera pas le port envisagé par l’ancienne municipalité, ce n’est juridiquement pas réalisable. Nous sommes en train de regarder les études sur l’avenir de la voile qui est en chute  libre pour l’acquisition des bateaux. Il y a un changement de comportement : les gens ne veulent plus être propriétaires de leur bateau. On va travailler sur la gestion de nouveaux mouillages sur l’étude de digues flottantes. Si on fait une digue à l’Est on se tape 15 cm de vase par an alors que l’eau du port est belle. Je rappellerai que ce n’est pas un port c’est un abri et les Préfaillais y sont sensibles. » précise Claude Caudal qui garde le mot de la fin
« C’est un job important, il faut être à l’écoute, on se fait engueuler, on reçoit aussi des satisfecits, c’est tout un travail de pédagogie. »

Auteur : JBR | 12/06/2015 | 1 commentaire
Article précédent : « « La place de la France est aux côtés du peuple grec et de son gouvernement» »
Article suivant : « Environnement : Trois associations claquent la porte de la FPE »

Vos commentaires

#1 - Le 12 juin 2015 à 20h02 par Caroline, Prefailles
C'est exact on a une bonne impression de départ en tout cas ne peut pas faire plus mal que l'équipe d'avant

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : 0609309562  |   Nous contacter