www.media-web.fr

Piriac : Lunven Mahé grands vainqueurs du Tour de Bretagne à la Voile 2017

Ils ont largement dominé la première partie de ce Tour de Bretagne à la Voile. Forts de leurs 12 points d’avance (et non 8 comme mentionné hier) avant de s’élancer sur la dernière course de ce Tour de Bretagne à la Voile, Nicolas Lunven et Gildas Mahé (Generali) 10e à Piriac-sur-Mer sont les grands vainqueurs de cette édition 2017.

Sébastien Simon et Vincent Riou (Bretagne CMB Performance) très réguliers dans le top 5 et avec une victoire d’étape hier terminent deuxièmes à 7 points. Thierry Chabagny et Frédéric Duthil (Gedimat) grands animateurs de la course depuis Saint-Malo, avec de bonnes (deux fois 2e) et de moins bonnes manches, complètent ce podium de haut vol à 3 points des deuxièmes !

Le duo Dutreux/Lagravière (Sateco) s’offre une victoire d’étape à couper le souffle à Piriac-sur-Mer, talonnés par les carantécois Cloarec/Jourdren (Saferail) et Justine et Bryan Mettraux (TeamWork).

 

Nicolas Lunven et Gildas Mahé (Generali) vainqueurs du Tour de Bretagne à la Voile : « Heureusement que ça se termine cette histoire ! Aujourd’hui, c’était un peu scénario catastrophe : Bretagne CMB Performance était à 50m de nous, mais il y avait quand même huit bateaux entre lui et nous ! Du jamais vu de toute la régate. Huit bateaux, ça passait encore. On s’est dit : ‘’on s’emballe pas, on ne pète pas les plombs, ça va le faire !  On se concentre, on ne fait pas d’erreur… ‘’, et ça l’a fait ! On a même repris des places.

À mi-course, on avait une belle avance, mais ça pouvait vite fondre, la preuve ! Mais c’est ce que l’on disait depuis le début : tout peut arriver.

On a super bien commencé, on termine un peu moins bien. Sur la fin, les autres équipages sont peut-être montés en puissance. Je pense notamment aux deuxièmes : Sébastien Simon et Vincent Riou (Bretagne CMB Performance). Vincent n’avait pas régaté en Figaro Bénéteau depuis longtemps et, au fil de la régate, il s’est peut-être senti plus à l’aise. Même chose pour Frédéric Duthil, il a beaucoup de talent, mais il ne régate plus régulièrement en Figaro Bénéteau.

Nous avions déjà deux transats, ensemble, à notre actif. C’est peut-être aussi ça qui nous a permis d’être performants dès le début de l’épreuve. On a des profils de figaristes, on a tous les deux participé à la dernière Solitaire du Figaro, on était affûtés pour ce bateau, on se connaît bien, on se côtoie depuis 10 ou 15 ans, on a beaucoup navigué ensemble : tout cela aide à se mettre rapidement dans le bain. »

Classement définitif

02/09/2017 | 0 commentaire
Article précédent : « Transat Jacques Vabre : Sodebo pulvérise le record de l’épreuve »
Article suivant : « Tour de Bretagne à la voile : Simon/Riou vainqueurs sur le fil »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter