www.media-web.fr

Pierre Gobet, du Parti des Nantais, interpelle Jean-François Copé avec des pains au chocolat

Le candidat de 63 ans a réussi mercredi 26 février deux coups de communication pour son parti et sa liste, déposée en préfecture le même jour. Retrouvez les 64 colistiers de Pierre Gobet ainsi que le discours en vidéo ci-dessous.
Jean François Copé, venu soutenir Laurence Garnier UMP à Nantes, a été
Jean François Copé, venu soutenir Laurence Garnier UMP à Nantes, a été "accueilli" par Pierre Gobet venu lui offrir des pains au chocolat.

Il est un peu plus de 17 h 00 lorsqu’un tambour se met à raisonner Place Graslin, à quelques mètres du QG de Pierre Gobet. Dans la foulée, la plume du candidat s’est emparée d’un micro, pour lire un « Appel aux Nantais ». Un discours de cinq bonnes minutes, où quelques curieux se sont arrêtés afin d’écouter les arguments de campagne de Pierre Gobet. Le programme sera annoncé officiellement d’ici la fin de la semaine, mais on y retrouve un fort rejet des politiques menées par le PS et l’UMP, une affirmation d’indépendance politique, une liste dont les 64 noms sont issus de la société civile ou encore un désir de citoyenneté largement renforcée. 
Une petite heure plus tard, Pierre Gobet s’est déplacé, entouré d’une équipe rapprochée, en gare de Nantes. Averti de l’arrivée de Jean-François Copé pour soutenir Laurence Garnier, la candidate UMP, la tête de liste du Parti des Nantais a voulu distribuer des pains aux chocolats au président de l’UMP. Mais très rapidement, le Service de la protection des hautes personnalités, les en a empêchés. Fermement, retenant Pierre Gobet par le bras. Agacé mais pas intimidé, le candidat du Parti des Nantais s’est finalement résolu à garder ses viennoiseries pour lui. Il combattra l’UMP par les idées.
Interrogé avant le meeting de Laurence Garnier par Média Web sur cette arrivée « mouvementée » dans la Cité des ducs, Jean-François Copé s’est fendu d’un simple commentaire : « Je trouve ça sympathique, très drôle (le ton est ironique bien évidemment). Mais tout cela n’est pas sérieux. Cela fait de la comm’ pour ce candidat fantaisiste. C’est sur le terrain qu’il faut régler les problèmes ». Pourtant, le président de l’UMP affirmait quelques instants auparavant que la droite avait réussi son union à Nantes. S’il a indiqué « ne pas connaître » Pierre Gobet – apolitique officiellement mais catalogué à droite – c’est désormais chose faite pour Jean-François Copé.
 

L'appel aux Nantais de la liste le parti des Nantais

Auteur : J.R | 26/02/2014 | 1 commentaire
Article précédent : « Fermeture des commentaires »
Article suivant : « Christophe Priou interpelle Jean-Marc-Ayrault sur la manifestation à Nantes »

Vos commentaires

#1 - Le 27 février 2014 à 21h48 par fersancourt
Félicitation à Monsieur Gobet pour se lancer dans une candidature à la mairie de Nantes. Ce candidat en a ! En vendée nous avions notre Charette, à Nantes vous avez votre Gobet, capable d'affronter le président de l'UMP avec des pains au chocolat. Monsieur Gobet sera t'il capable d'affronter les responsables de la gauche avec autant d'humour voire même avec plus de mordant ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter