www.media-web.fr

Pêche électrique : L’Europe est tombée sur la tête

En autorisant en 2014 la pêche électrique en mer du nord pour les chalutiers hollandais, belges et allemands, la commission des pêches de Bruxelles est tombée sur la tête. Cette décision est du même niveau de ridicule que quand l’Europe proposait que les viticulteurs fassent du rosé avec un mélange de vin blanc et de vin rouge.

Cette nouvelle aberration est en contradiction avec le règlement pêche de 1998 qui, en se fondant en particulier sur le besoin de protéger les juvéniles, interdit l’utilisation d’explosifs, de poison, de substances soporifiques ou de courant électrique. Soulignait à l’époque l’association Robin des Bois.

L’Union Européenne qualifie aujourd’hui la pêche par impulsions électriques de « technique innovante » La Commission Pêche du Parlement Européen a voté un projet d'extension de la pêche électrique à d’autres Etats que les Etats « pionniers ». En France, IFREMER - Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer -, le Comité Central des Pêches Maritimes et un gros armateur sous capitaux hollandais affichent ouvertement leur intérêt. Rapporte Robin des Bois.

Malgré des rapports récents relatant des réactions épileptiques sur les poissons, des torsions de la colonne vertébrale, des ruptures de la moelle épinière, des émissions précoces d’œufs non-viables et des mutilations des larves. La pêche électrique revient sur le tapis. L’Europe montre une nouvelle fois, ce pourquoi de plus en plus de monde s’interroge sur son fonctionnement.

Ségolène Royal ancienne ministre de l'Ecologie  avait fait savoir qu’elle était radicalement contre. Le nouveau ministre de l’agriculture Stéphane Travert en charge de la pêche française aurait indiqué que la France ne soutiendrait pas cette initiative.

L’expérience menée par les Hollandais montre que la pêche électrique permet une économie de 50% de carburant et ainsi réduit les émissions de CO2. Ce n’est pas l’avis de nombreux pêcheurs qui considèrent que cette technique serait plus nuisible pour l’environnement, la faune et la flore.

Mais comme trop souvent la France aura-t-elle les moyens de faire respecter son point de vue ?

Une pétition existe contre la pêche électrique en cliquant ici

25/11/2017 | 1 commentaire

Vos commentaires

#1 - Le 28 novembre 2017 à 16h29 par nassiet NASSIET, Bihorel
Tout simplement aberrant. Tout système de pêche dont le but est d'augmenter les prélèvements devrait être interdit,mais surtout,tout système de pêche qui a un impact sur la faune marine doit être totalement lui aussi interdit. Pourquoi l'Europe n'autoriserait-elle pas la pêche à la dynamite qui serait aussi écologique puisqu'elle permettrait une économie de carburant? Ils sont tombés sur la tête,et nos représentants ne sont même pas opposés:ils ne sont pas favorables. Nicolas,au secours!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter