www.media-web.fr

Pays de la Loire : Coup de frein sur les contrats aidés, « C’est une double peine pour notre Région »

La baisse des contrats aidés annoncée par le Gouvernement a provoqué un séisme auprès des élus locaux en pleine préparation de la rentrée scolaire.

Dans notre région, cette baisse s’ajoute à la décision, il y a un an, par la majorité Retailleau, d’abroger des dispositifs d’aides à l’emploi : l’arrêt de la prolongation des aides aux emplois tremplin et l’arrêt des cofinancements des emplois d’avenir. Les élu-e-s régionaux écologistes et citoyen-ne-s font part de leur grande inquiétude.

 

Christelle CARDET, conseillère régionale du groupe Ecologiste et Citoyen :

« Après la suppression pure et simple, il y a un an, des dispositifs d’aides régionales à l’emploi par la majorité Retailleau, la baisse drastique des emplois aidés annoncée par le Gouvernement va à nouveau pénaliser les jeunes et les personnes les plus éloignées de l’emploi, et fragiliser encore davantage le secteur associatif et l’économie sociale et solidaire qui œuvre dans des filières d’avenir (recyclage, déplacements doux, biodiversité...). Les emplois tremplin avaient pourtant démontré leur efficacité dans notre région avec plus de 1000 emplois créés dont 900 avaient débouché sur un CDI. Les emplois d’avenir étaient aussi nécessaires pour aider les jeunes peu diplômés ou sans diplômes à s’insérer dans le monde du travail. Le monde associatif est un gisement d’emplois important, créateur de lien social et de solidarité, il faut le préserver ! C’est une double peine pour notre région et il faut s’attendre malheureusement à des répercussions négatives sur l’emploi et plus particulièrement sur celui des jeunes. »

 La DARES (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques) estime qu'en 2015, les 60 000 contrats aidés supplémentaires ont permis une création nette d'environ 21 000 emplois, au profit des jeunes et des personnes les plus éloignées du marché du travail.  

 Il est impératif que la région des Pays de la Loire et le Gouvernement portent fortement un plan de mobilisation pour l’emploi pour les publics les plus fragiles. Nous ne pouvons pas aujourd’hui nous passer d’emplois sur nos territoires accessibles à toutes et tous et à haute valeur ajoutée pour la société.

28/08/2017 | 0 commentaire
Article précédent : « Dinard : 28e édition du Festival du Film Britanique avec Nicole Garcia Présidente du Jury »
Article suivant : « Le chômage a augmenté de 1,6% en Pays de la Loire et 1,8% en Bretagne pour le mois de juillet »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter