www.media-web.fr

Park(ing) Day : quand la place de stationnement devient une terrasse

Du 16 au 18 septembre, l’opération Park(ing) Day fleurira en France pour sa seconde édition. Dans toute la France, il sera possible de réquisitionner une place de stationnement sans prendre d’amende !
Jardins de Babylone credit Bruno Coutier
Jardins de Babylone credit Bruno Coutier

L’idée : mener une réflexion sur la place de la nature en milieu urbain par une action fédératrice simple comme un pique-nique ou un jardin éphémère.
Lieu de vie et d’échanges, les villes sont des lieux en perpétuelle mutation. En 2030, on estime que cinq milliards de terriens seront citadins et 150 agglomérations multimillionnaires… En toile de fond de cette action, que l’on soit architecte, élu ou simple citoyen engagé dans sa ville, c’est la nécessaire refonte complète de notre rapport à l’urbanisme.
Initiée en 2005 à San Francisco, cette initiative du collectif Rebar Group, un groupe composé d’artistes et de paysagistes, vise à faire réfléchir sur les alternatives qui existent à la densification urbaine. L’objectif est de travailler à l’intersection de l’art et du militantisme vert par des actions valorisant la détente, le plaisir et le lien social. Cet happening urbain a déjà conquis 183 villes dans le monde et 30 pays.
En 2010, la première édition française avait connu un franc succès, via le soutien de l’association Dédale, avec plus de soixante parkings en région parisienne et vingt-six villes dans toute la France. Dans le cadre du projet « SmartCity » qui est un programme artistique européen dédié à la ville créative et durable, l’association Dédale prenait le relais de l’opération américaine Park(ing) Day. « SmartCity » souhaite initier une nouvelle manière d’accompagner le développement territorial tout en favorisant l'innovation artistique, urbaine et sociale.
Park(ing) Day veut encourager le citoyen à se réapproprier l’espace public et remettre au cœur du débat l’intégration de la nature dans la ville. C’est une initiative originale qui a le mérite de placer le citoyen comme moteur des « compromis urbains » dont parlait François Asher en 2009.

A Nantes, par exemple, quelques places de stationnement seront occupées rue des Olivettes par les agences Scopic, Faltazi, Évéa Tourisme et le collectif Fertile.
Pour cette manifestation, quelques règles de citoyenneté sont à respecter :
1. Inscrivez-vous pour obtenir info et conseils auprès du site www.parkingday.fr
2. Choisissez une place de parking
3. N’utilisez pas les places de parking handicapé
4. Payez votre place de parking
5. Respectez le caractère non marchand de l'événement
6. Expliquez le concept de PARK(ing) DAY aux passants
6. Pour plus de sécurité, clôturez votre parc avec plots en plastique, plantes ou autre type de clôture
7. A la fin de l'événement, ne laissez aucune trace
 

Pattou Tandem, architecture-urbanisme à Lille
Pattou Tandem, architecture-urbanisme à Lille
Auteur : SD | 14/09/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « 1961-2011 »
Article suivant : « Biomarine : une aquaculture réussie passe par la biologie »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter