www.media-web.fr
  • 2020

Palmarès des Prix littéraires 2018 en Loire-Atlantique

L’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire remet chaque année le Prix de Loire-Atlantique et le Prix Yves Cosson de poésie. La remise des prix s’est tenue le jeudi 17 mai à l’hôtel du Département.
Luce Guilbaud, lauréat du prix Yves Cosson de poésie Noëlle Ménard Chancelier de l'Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire Tugdual de Langlais, lauréat du prix de Loire-Atlantique Documentaire
Luce Guilbaud, lauréat du prix Yves Cosson de poésie Noëlle Ménard Chancelier de l'Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire Tugdual de Langlais, lauréat du prix de Loire-Atlantique Documentaire

Le Prix de Loire-Atlantique documentaire distingue un ouvrage en lien avec la Loire-Atlantique. Cette année, il a été décerné à Tugdal de Langlais pour son livre « Marie-Etienne Peltier, corsaire de la république 1762-1810. Du long cours à la course ».

Le Prix Yves Cosson de poésie distingue un poète de la région Bretagne ou Pays de la Loire pour l’ensemble de son oeuvre. Le prix Yves Cosson de poésie 2018 a été décerné à Luce Guilbaud.

Luce Guilbaud, lauréat du prix Yves Cosson de poésie

Noëlle Ménard Chancelier de l'Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire

Tugdual de Langlais, lauréat du prix de Loire-Atlantique Documentaire

Bienvenue dans le monde des prises de navires et des corsaires, et pour cela quinze années ont été nécessaires à Tugdual de Langlais pour écrire et analyser les archives de sa famille et nous offrir un récit de mer hors du commun : "Marie-Étienne Peltier, Capitaine corsaire de la République - 1762-1810" aux éditions Coiffard.

Après avoir raconté l'histoire du père, Jean, dans "L'armateur préféré de Beaumarchais, Jean Peltier Dudoyer - De Nantes à l'Isle de France", Tugdual de Langlais relate ici les aventures de Marie-Étienne, l'un des deux fils de Jean, qui fut capitaine corsaire pendant la Révolution française.

« Les Anglais seront ses premières prises et le hasard lui fera capturer un navire américain qui l'a agressé. Il se trouve ainsi être une des causes de la déclaration de la « Quasi-War » (Quasi-guerre) entre la France et le pays dont son père avait soutenu l'indépendance, les États-Unis.

Capturé lui-même plusieurs fois par les Anglais, il rentre toujours rapidement en France, sans doute grâce à son frère Jean-Gabriel, journaliste contre-révolutionnaire qui travaillait pour le Foreign Office à Londres... et représentait le premier roi d'Haïti auprès de Georges III d'Angleterre ! Période difficile à vivre, où les familles sont divisées.

La course le mènera dans l'Océan Atlantique Sud et à Saint-Domingue. Son goût de l'aventure lui fera rejoindre ensuite l'Océan Indien, comme son père, et même les Indes danoises. Madagascar verra la fin de cette vie passionnante.

Tugdual de Langlais, qui a vécu quelques années à Madagascar, est allé pour ses recherches en Angleterre, en Hollande, aux Canaries, aux Antilles, au Cap de Bonne-Espérance, à l'île de la Réunion, et à plusieurs reprises à l'Île Maurice. Il nous offre ici une recherche particulièrement bien documentée. » nous explique Patrick Villiers, Professeur émérite en histoire moderne de l'université du Littoral-Côte d'Opale.

Prix Yves Cosson de poésie 2018

Depuis 2013, le prix de poésie porte le nom d’Yves Cosson (1919-2012), poète, universitaire, membre de l’Académie (1960-2012) dont il fut le secrétaire général de 1968 à 1992. Ce prix distingue un poète pour l’ensemble de son oeuvre. En outre, le lauréat doit avoir un lien avec la Bretagne ou les Pays de la Loire

Cette année, le jury présidé par Henri Copin a choisi de célébrer Luce Guildbaud, lauréat de cette édition 2018 pour l’ensemble de son oeuvre.

Luce Guilbaud

Luce Guilbaud, est poète, peintre et professeure agrégée d’arts plastiques. Née à Jard en Vendée, Luce Guilbaud garde parmi les images de son enfance cette région de mer et de marais, près des Sables d’Olonne.

Après une carrière de professeure, en 2002, elle revient vers les paysages de son enfance. Sa maison, présente dans ses poèmes, est à la limite du marais du sud de la Vendée. Elle partage son temps entre écriture et gravure. Sa peinture a fait l’objet d'expositions. Le collage y tient une place importante.

Elle écrit pour les adultes ou les enfants, souvent sur les mêmes thèmes, en particulier la nature dont la mer, les arbres (Feuillée de vert avec retouches), les oiseaux (Ici Rouge-gorge). Elle creuse aussi, d’un livre à l’autre, les liens de filiation (L’enfant sur la branche, Mère ou l’autre) ou la mémoire. Mais l’écriture est différente, selon les lecteurs auxquels elle s’adresse : en 2004, par exemple, Du sel sur la langue propose aux enfants un « poème de mer » qui fait écho à un autre recueil : Comme elle dirait la mer.

Luce Guilbaud présente ainsi ce double processus d’écriture : « C’est la réception sensible de la réalité quotidienne, qui provoque l’écriture et quelquefois aussi la difficulté à en comprendre les émotions… Une sensation de départ, des mots et l’écriture arrive qui prend la forme qu’elle décide. Le déroulement du poème enrichit cette sensation et l’éclaire. C’est en écrivant que je reconnais ce que je suis capable d’éprouver. Cette écriture simple, c’est celle que je peux proposer à la lecture des enfants. Une autre écriture surgit, tombe en moi, comme une parole échappée de l’entre-deux de la conscience. Ce qui s’écrit à partir de là me résiste. C’est une fouille organisée d’où je tire un texte qui n’a pas encore de forme et sur lequel je vais travailler longtemps. C’est cette parole parfois obscure et déroutante, même pour moi, qui ouvre ma curiosité et me force à écrire »

18/05/2018 | 0 commentaire
Article précédent : « LR 44 : Les élections internes auront lieu en octobre »
Article suivant : « La patrouille de France à Pornic le dimanche 22 juillet »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter