www.media-web.fr

Notre-Dames-des-Landes : La tension monte à Nantes

Forte mobilisation cet après-midi contre l'aéroport de Notre Dame des Landes. Les agriculteurs hostiles au projet refusent de dégager le périphérique Nantais et le pont de Cheviré tant que François Hollande n’aura pas fait annuler les procédures d’expulsions.

Les organisateurs avaient prévu la dispersion des quelques 10 000 manifestants vers 15h30. Mais plusieurs organisations paysannes viennent de décider qu’elles bloquaient de façon illimitée le grand pont de Cheviré 

« Nous sommes tous ici aujourd'hui sur le périphérique nantais pour demander à François hollande de faire arrêter impérativement la procédure de référé d'expulsion des habitants et paysans historiques. Nous  demandons qu'il tienne ses promesses et garantisse qu'il n'y ait aucune expulsion juqu'à l'aboutissement des recours contre le projet d'aéroport.

Malgré l'importance de la mobilisation spontané de plus de 20 000 opposants et de plus de 450 paysans en tracteur la question reste entière et sans réponse aujourd'hui à 16h30

Nous paysans de COPAIN ne pouvons accepter l'expulsion de nos collègues de Notre Dame des Landes. Nous exigeons un engagement ferme. Nous restons donc sur le pont  de Cheviré. Monsieur Hollande, nous vous attendons. » Ont déclaré les membres de l’organisation

Les manifestants bloquent le pont de Chaviré Photo REUTERS/Stephane Mahé)
Les manifestants bloquent le pont de Chaviré Photo REUTERS/Stephane Mahé)
Auteur : JR | 09/01/2016 | 0 commentaire
Article précédent : « Évacuation des barrages sur le périphérique et le pont de Cheviré »
Article suivant : « La CCI Nantes Saint-Nazaire attend le début des travaux du Futur Aéroport du Grand Ouest »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter