www.media-web.fr

Notre-Dame-des-Landes : Premières dissonances au Conseil Régional

Les élus écologistes réagissent sur un voeu proposé par la majorité régionale, concernant Notre-Dame-des-Landes.

Jeudi 21 décembre, un vœu a été proposé par la majorité régionale pour le maintien du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Alors que le rapport des médiateurs vient d’être remis et alors que le Président de la République a annoncé une décision ferme avant fin janvier, des signes d’effritement se font ressentir, pour la première fois au sein des groupes politiques régionaux.

 Ont voté contre ce vœu :

- les 6 élu.e.s écologistes bien entendu

- les 3 élu.e.s du groupe Démocrate Progressiste et Ecologiste

- 10 élu.e.s du groupe FN,

soit 19 élu.e.s

Parmi la majorité LR-UDI et parmi le groupe socialiste, 16 élu.e.s sont également sortis de l’hémicycle pour ne pas participer au vote et un élu modem s’est officiellement abstenu. C’est une première concernant le dossier NDDL.

Christophe Dougé, Conseiller Régional Ecologiste et Citoyen « Ces votes prouvent que l’aménagement de Nantes Atlantique est aujourd’hui crédible et que cette alternative permet à des élus de se forger un avis éclairé. Le besoin de tourner la page se fait ressentir chez les élus locaux, quelle que soit leur sensibilité politique. Avec l’aménagement de Nantes Atlantique et l’abandon du projet à NDDL, la vie locale reprendra son rythme normal enrichi des initiatives, des expériences innovantes et porteuses de nouveaux projets sur cette ZAD devenue Zone d’Agriculture Durable.»

23/12/2017 | 7 commentaires
Article précédent : « Notre-Dame-des-Landes : fin du suspens ce sera Non »
Article suivant : « Notre-Dame-des-Landes : Faut-il croire les élucubrations sur les « zadistes » ? »

Vos commentaires

#1 - Le 23 décembre 2017 à 16h38 par Observa
Bon la majorité des élus restent largement favorables a NDDL
C’est fou toute cette énergie consacrée à la desinformation et tous ces articles qui font la part belle aux opposants, éternels grincheux écolos -*****MODERATEUR****
Nantes Atlantique restera qu’un vieil aéroport rafistolé coûteux et bon à être abandonné dans 10 ans. Tous ces opposants devront rendre des comptes devant les contribuables
#2 - Le 23 décembre 2017 à 21h15 par Bertrand, Nantes
Moi en tant qu'écologiste et humaniste, je suis pour le transfert de l'aéroport à nddl pour sauvegarder la 2ème réserve naturelle de France et pour sauver des vies humaines... Pourquoi les verts ne sont-ils ni humanistes, ni écologistes ? La réponse est dans l'analogie avec la gauche de Vichy (voir atlantico.fr)...
#3 - Le 23 décembre 2017 à 21h46 par Patrick Jéhannin, Rennes
Bonjour,

Je ne vois pas de session pleinière, ni de commission permanente le 21 décembre dans le calendrier des réunions.

De quoi s'agit-il ?
#4 - Le 24 décembre 2017 à 08h47 par Lemere
****MODERATEUR****.
#5 - Le 26 décembre 2017 à 12h17 par hervio, Tregastel
L'aéroport de NDDL devrait se faire...c'est meme une question de principe et de démocratie ; Le vote favorable des habitants de Loire Atlantique doit t'il etre méprisé et occulté autant d'ailleurs que les études effectuées antérieurement à la décision de mise en oeuvre du projet , les avis de nos élus , des juges ...Des marginaux peuvent t'ils bloquer n'importe quel projet sensé ? Hulot semblait lui meme avoir accepté le résultat du référendum ; mais pourquoi fait t'il tout implicitement pour abandonner ce projet en ayant nommé des médiateurs précisément opposé à la construction de cet aéroport . La bretagne et au-delà l'ouest ont ils le droit de disposer d'un vrai aéroport international servant son économie ou faut'il continuer d'accepter que tous les sièges sociaux d'entreprise se situent de facto sur paris , devrons toujours nous déplacer à paris pour prendre l'avion ? Est-ce bien conforme à l'écologie cette situation absurde ? Je suis par conviction écologiste mais les soi-disant écologistes d'aujourd'hui retardent par leur sectarisme , manque de discernement et de compétences les avancées dans le domaine . Je trouve tout cela très grave, meme si initialement j'aurais pu etre défavorable au projet aujourd'hui vu ce qui se passe je serai pour par principe .
#6 - Le 26 décembre 2017 à 14h50 par Lemere
@Hervio

Deux, voire trois,autres votes sont passés depuis le référendum dont vous parlez.
Une primaire à gauche, une presidentielle et une législative.
Qui ont toutes les trois,renvoyées dans ses buts le sieur Valls. Qui ne savait donner que du coup de menton.
Donc la démocratie est on ne peut plus respectée.
Attendons de voir maintenant ce que dira le "boss jupitérien".
#7 - Le 27 décembre 2017 à 13h53 par hervio, Tregastel
Votre commentaire ne répond en rien aux questions de démocratie , de respect des décisions de justice , de choix des élus ,si VALLS a perdu pour représenter le parti socialiste celui des socialistes qui a gagné va tomber dans les oubliettes de l'histoire et c'est pourtant bien lui qui avait le soutien des écologistes vous en conviendrez .Si Hollande a perdu toute crédibilité c'est justement à cause de son manque total de fermeté ; il fallait faire le référendum plus tot et expulser ensuite immédiatement les zadistes .Je pense qu'à l'époque aussi bien VALLS que MACRON ET MEME HULOT auraient accepté cette décision , mais les décisions ne sont hélas pas venues . C'est bien dommage car le parti socialiste ainsi que leurs comparses écologistes ne représentent aujour d'hui quasiment plus rien ; ils sont devenu une image caricaturale de la faiblesse de l'Etat qu'on a plus envie de revoir . Heureusement macron a profiter de cette situation incroyable , mais ça aurait pu etre FILLON ou LE PEN !...Valls qui représentait ce sens de l'autorité ne pouvait rien faire avec HOLLANDE mais avait bien senti les risque inhérents à cette situation ( rappelez vous ces avertissements sur les risques de disparition du parti socialiste !). Morale de cette histoire quand on est au pouvoir on doit tergiverser le moins possible , surtout quand les manifestants n'étaient qu'une minorité composée pour une part importante de marginaux par principe contre tout et s'en foutant pour une part d'entre eux de la construction ou non de l'aéroport , ( par hasard en stop ) , j'en ai rencontré deux qui sont sans doute toujours sur nddl .S'agissant des bonnets rouge qui ont discrédité la Bretagne , c'est le meme problème ,sauf que l'impact du retour en arrière de HOLLANDE va etre ressenti demain par les citoyens d'abord au niveau de l'état des route , puis ensuite au niveau fiscal quand il faudra tout de meme réaliser les travaux . Au fait VALLS a été élu et la majorité des frondeurs ont perdu .

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter