www.media-web.fr

Notre-Dame-des-Landes : Mediapart met en cause l’impartialité de la Commission Nationale du Débat Public (CNDP)

Les opposants au projet de Notre-Dame-des-Landes dénoncent dans un communiqué cette « scandaleuse » vraie fausse impartialité de la Commission Nationale de Débat Public.

Un article publié hier par mediapart révèle le "compagnonnage" entre le président de la "neutre" et "indépendante" Commission Nationale du Débat Public (CNDP), qui diffuse aujourd'hui son dossier destiné à informer le vote des électeurs de Loire Atlantique pour la consultation du 26 juin,et le paysagiste de l'aéroport de Notre Dame des Landes, artisan clé du projet.

Plus c'est gros plus ça passe ? On savait que M. Notebaert, chargé de mission en 2000 au ministère des Transports au moment où le projet d'aéroport est exhumé, était ensuite devenu directeur du groupe Vinci.On avait appris que M. Hagelsteen, ancien préfet de Loire-Atlantique, puis de la région Pays-de-la-Loire de 2007 à 2009, après avoir fait passer la Déclaration d’Utilité Publique de l’aéroport, avait décroché dans l’année suivante le poste de conseiller du président de VinciAutoroute. On découvre dans l'article de médiapart ci-dessous, que Christian Leyrit, président de la Commission nationale du débat public a longuement collaboré, échangé et même co-écrit un livre avec une des personnes considérée comme jouant un rôle majeur dans le dispositif delégitimation du projet d'aéroport à Notre Dame des Landes.

On imagine facilement le scandale si il s'était avéré que M. Christian Leyrit ait co-rédigé un livre avec Françoise Verchère, opposante notoire, que celle-ci l'ait engagé à de nombreuses reprises pour mener des projets sur la commune de Bouguenais du tant où elle y était Maire, ou que le président de la CNDP ait mis en place une AMAP avec M. Julien Durand porte-parole de l'acipa. Mais à l'inverse, il semble que pour les pro-aéroports et le gouvernement, ce type de connivences soit tout àfait naturel et acceptable. Ceci alors même l'intervention de la CNDP, instance censée être indépendante et objective, est censée légitimer un processus de consultation pipé où opposants et pro-aéroport ne jouent déjà en aucun cas à armes égales.

L'article de médiapart

Christian Leyrit, le président de la Commission nationale du débat

public, chargée d’informer les citoyens sur le projet d’aéroport de

Notre-Dame-des-Landes, a collaboré pendant dix ans avec le paysagiste

recruté par Vinci pour son aérogare. Il nie tout conflit d’intérêts,

alors qu'il présente ce jeudi une synthèse des débats.

La suite sur médiapart 

:https://www.mediapart.fr/journal/france/090616/notre-dame-des-landes-limpartialite-du-debat-public-est-mise-en-cause

11/06/2016 | 2 commentaires
Article précédent : « Le Modem 44 dit NON au transfert de l’aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes »
Article suivant : « Notre-Dame-des-Landes : L’information officielle est disponible »

Vos commentaires

#1 - Le 11 juin 2016 à 22h14 par Lemrere
Mopiti et tous les pros vont trouver ça normal, et sur lá Mopiti va nous fournir les liens.

Si le NON l'emporte apres tous ces coups bas, les oui devront se terrer pour autant d'annés qu'aura duré ce scandale
#2 - Le 16 juin 2016 à 15h29 par Breizh44, Pornichet
Quand on n’a plus d’arguments on sort les théories de conspiration pour discréditer les protagonistes. Méthode bien rodée chez les populistes d’extrême droite, mais apparemment à gauche on ne s’en prive pas non plus. Cousu de fil blanc, tout ça.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter