www.media-web.fr

Notre-Dame-des-Landes : Macron et sa promesse de campagne « l’aéroport se fera »

Emmanuel Macron a déclaré le 6 avril dernier sur France 2 : "Il y a eu un vote, mon souhait est de le respecter et de faire l'aéroport."

Le candidat à la présidentielle a ajouté qu’il se donnait 6 mois pour convaincre les « Zadistes »  qui occupent les lieux. Il avait annoncé à l’époque qu’il nommerait un médiateur « pour calmer les choses »  « Si je n’arrive pas à convaincre  je ferai respecter les choses, je prendrai mes responsabilités et ferai évacuer la zone »

Nicolas Hulot venu soutenir hier son ami Mathieu Orphelin dans la première circonscription du Maine et Loire a été interpelé sur le dossier NDL « Chacun connaît mon opinion », s’est-il notamment exprimé au micro de RTL. « Elle ne prévaut plus parce que, maintenant, l’avenir de ce projet est d’abord dans les mains de trois médiateurs, qui vont être là, en toute neutralité, pour évaluer les arguments des uns et des autres, envisager toutes les alternatives possibles. Et, à partir de là, le gouvernement se prononcera. »

Il a défendu la neutralité des médiateurs contestés depuis leur nomination. « Ces médiateurs sont trois personnes de grande qualité, qui ont une hauteur de vue, une indépendance d’esprit qui a fait consensus quand on les a choisis. »

Comme on le voit ici ou Emmanuel Macron ne tiendra pas sa promesse de campagne ou Nicolas Hulot devra avaler le serpent de mer Notre-Dame-des-Landes.

Auteur : NG | 08/06/2017 | 0 commentaire
Article précédent : « Notre-Dame-des-Landes : Philippe de Villiers demande un nouveau référendum »
Article suivant : « Notre-Dame-des-Landes : Des médiateurs désignés par le gouvernement et déjà contestés »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter