www.media-web.fr

Notre-Dame-des-Landes : Les Ailes pour l'Ouest met les gaz

L'association Les Ailes pour l'Ouest favorable à l'installation de l'aéroport communique de plus en plus fréquemment ces derniers temps. Elle réclame dans une pétition l'évacuation de la ZAD, dénonce « des pressions » sur les agriculteurs, et menace de poursuivre ceux qui s'opposeraient à l'application du protocole signé entre la profession agricole et les maîtres d'ouvrage.

Notre-Dame-des-Landes : Les Ailes pour l'Ouest met les gaz
L'association des ailes pour lOuest émet ce jour un nouveau communiqué :

« Suite à la signature d’un protocole fin 2013 entre la profession agricole et les maitres d’ouvrage du futur aéroport du Grand Ouest fixant le cadre technique, juridique et financier de la mise en œuvre des mesures agri-environnementales, celle-ci peuvent désormais être lancées sur la base d’un conventionnement et moyennant une rémunération des intéressés.
« Ce protocole, ajouté aux arrêtés préfectoraux loi sur l’eau et espèces protégées signés fin 2013 , permet la mise en œuvre des mesures environnementales. Maintenant qu’ils sont signés, nous attendons des actes » souligne Alain Mustière, Président des Ailes pour l’Ouest, qui annonce être prêt à poursuivre juridiquement ceux qui s’y opposeront :
« Nous savons que l’Acipa et les opposants font pression et exercent des menaces sur les exploitants agricoles pour faire barrage à la mise en œuvre des mesures de compensation. Nous dénonçons une nouvelle fois ces agissements inacceptables et nous n’hésiterons pas à soutenir les victimes et à attaquer juridiquement ceux qui se livrent à de tels actes. Cette démarche a été intelligemment définie, en concertation avec la chambre d’agriculture, garante des intérêts des exploitants agricoles. Nous ne doutons pas que bon nombre d’entre eux seront intéressés par cette démarche respectueuse des enjeux agricoles du département » conclut Alain Mustière ».

Le site de l'association relaie par ailleurs une pétition réclamant l'évacuation de la ZAD (zone à défendre) signée jusqu'à présent par plus de 900 personnes.



 

30/01/2014 | 12 commentaires
Article précédent : « Notre-Dame-des-Landes : recours rejetés en appel »
Article suivant : « Aéroport de Nantes: près de 4 millions de passagers en 2013, en forte hausse »

Vos commentaires

#1 - Le 30 janvier 2014 à 21h14 par maunier, Nantes
Je suis outré par l’inintelligence collective de nos sociétés et le diktat ambiant des politiques. Nous ne pouvons plus avec l'état de connaissances actuelles réagir comme si notre développement économique basé sur la croissance était anodin. Les taux de co2 contenus dans l'atmosphère ne cessent d'augmenter, nous sommes parvenus à un seuil jamais atteint depuis 800 000 ans. Il semblerait donc admis qu'on aille dans le mur. L'impression d'un suicide collectif, vous êtes égoistes!
#2 - Le 31 janvier 2014 à 08h55 par jean
Déplacer un aéroport ne changera rien au CO2 émis. Par contre cela nous soulagera, nous Nantais, qui supportons actuellement le bruit. Mr Maunier, n'est ce pas égoiste d'oublier cela?
#3 - Le 31 janvier 2014 à 09h53 par rigolette
A. Mustière aime voir les avions décoller, il l'a déjà répété : pour cela, Nantes Atlantique est déjà parfait. Pourquoi repousser ce plaisir à 30 km de Nantes sans transports en commun avec des parkings qui seront encore plus hors de prix que ceux de l'actuel aéroport. Pourquoi ne finit-on pas par étudier sérieusement l'amélioration de Nantes Atlantique (la seule comparaison qui vient d'être faite en 2013 part sur des bases honteusement déséquilibrées : attentes différentes pour les 2 aéroports!) ? C'est tout simplement ce qu'on fait les autres grandes métropoles en France (Marseille, Bordeaux, Toulouse...).
#4 - Le 31 janvier 2014 à 12h18 par bertrand, Carquefou
L'allemagne soit-disante verte va exploser ces emissions CO2 en arrêtant le nucléaire. Où sont ces pseudo-verts ?
#5 - Le 31 janvier 2014 à 14h37 par Poulin, Orvault
@ Maunier. Si le taux de CO2 te pose des soucis je te conseille d’arrêter de respirer, tu contribueras à la survie de notre planète ...
#6 - Le 31 janvier 2014 à 16h03 par Gazouillis
Maunier, Arrêtez,svp, vos propos inquiétants et absurdes sur le CO²! L'homme joue un rôle tellement petit dans le climat de la terre qu'il est inexistant quant à la part de notre pays elle est proche de Zéro!
#7 - Le 31 janvier 2014 à 17h32 par Tardieu, Angers
M. Maunier j'aime beaucoup votre commentaire.

Cdt

Bonne soirée
#8 - Le 01 février 2014 à 02h36 par flying frog, Nantes
M.Mustière met les gaz!
Il ferait mieux de s'occuper de sa concession Ford!
Il perd complètement son temps!
Il ne se passera rien sur le terrain avant la fin du cycle électoral municipal+ européennes.
Après il y aura un remaniement.
Le temps que tout le gouvernement se mette en place, rien avant septembre.
Si le premier ministre change, ce sera définitivement "ajourné"
Sinon, le transfert des espèces ne peut se faire qu'en fin d'année.
Et puis, même le premier ministre actuel, s'il est maintenu, conviendra qu'il y a mieux à faire d'un milliard d'euros que de bétonner 1000 hectares à 30 bornes de Nantes!
Il réalisera enfin que NANTES ATLANTIQUE est un excellent aéroport, plébiscité par les compagnies aériennes, facile et peu couteux à aménager pour plus de passagers.
Il comprendra peut être que si le nombre de passagers augmente, ce n'est pas le cas du nombre de mouvements, qui va diminuer de plus en plus vite dans les années à venir.
Quelqu'un de sérieux et honnête lui expliquera enfin que les nouveaux A 320 NEO, B737 MAX, EMBRAER E 190 font 4 fois moins de bruit que les avions actuels, et qu'ils vont rapidement les remplacer du fait de leurs consommation 15% plus basse
Occupez vous de votre entreprise M.MUSTIERE!
#9 - Le 01 février 2014 à 09h44 par Gaborie, Nantes
Mr Mustière,
Il faut savoir vivre avec son temps. Je comprends votre désir de modernité technologique. Mais ne serait-il pas plus important de penser à ce que nous (les jeunes)laisseront à nos enfants et petits-enfants.
Oui, ça me dérange les avions qui passent au dessus de ma tête. Mais je dois assumer les conséquences de ces engins que j'utilise que ce soit pour mon travail ou mes loisirs.
C'est le même problème que la gestion de nos déchets.
Il a été prouvé que d'autres solutions existaient.
Faisons confiance à nos dirigeants qui se valoriseront en faisant le bon choix d'arrêter ce projet dangereux pour notre économie et notre environnement.
#10 - Le 01 février 2014 à 23h02 par Bertrand Bugel, Bazoges En Paillers
Entièrement d'accord et que vive l'aéroport de Nantes Atlantique.... !
#11 - Le 03 février 2014 à 08h58 par houée, Nantes
Plus de blabla et commencer l'aéroport le plus vite possible pour en finir.
Vive l'aéroport
#12 - Le 23 février 2014 à 08h11 par non aero
Avec quel argent, on va construire l'aéroport???? le privé???? et l'état payera un loyer, ... comme dans les stades de foot, .... où le mans à fait faillite, et Lille à du mal à payer, ...
Avant tout projet, regardons si nous avons les moyens de nous l'offrir, fini les année70-80, où l'on augmenté les impôts pour financer les projets des politiques mégalo. Tant d'exemples déplorables, ...NON A L’AÉROPORT TROP CHER

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter