www.media-web.fr

Notre-Dame-des-Landes : Le sénateur André Trillard interpelle le Ministre de l'Intérieur

Le sénateur André Trillard s'impatiente. Ce jeudi il a très durement mis en cause le gouvernement dans un cinglant résumé des arguments pro-aéroports.
André Trillard d'après vidéo-Sénat
André Trillard d'après vidéo-Sénat

André Trillard sénateur UMP de Loire-Atlantique est un convaincu de l'utilité d'un nouvel aéroport, il s'emploie à son installation depuis plus de 40 ans. Il est une nouvelle fois intervenu ce jeudi. Pour lui l’État est laxiste, les routes sont coupées et les socialistes sont otages de leurs alliés verts. Il réclame une date d'évacuation pour  la ZAD.

"La grande époque du Larzac serait-elle revenue ?
Promenons–nous dans les bois sur les 1600 hectares déjà acquis à Notre-Dame des Landes ,
Rappelons-nous les événements violents d’il y a deux ans :
- La route départementale N°281 est fermée depuis! 
- Entre 100 et 200 personnes installées dans des abris de fortune,
- quelques fermes occupées et une cohabitation qui s’est installée avec des agriculteurs réfractaires au projet,
- une économie dite « nouvelle » se développe.

Des habitants scandalisés par cette zone de non droit !
Les élus quant à eux  parlent d’un « laxisme avéré des services de l’Etat»!
Simultanément des sommes fabuleuses dépensées à proximité de l’aéroport actuel, comme si le transfert était certain !
- Déplacement du MIN de Nantes : plus de 70 millions d’Euros !
- construction d’un nouveau CHU, qui, dans l’axe des pistes de l’actuel aéroport situé à 3 kilomètres, ne pourra peut-être pas ouvrir compte-tenu des nuisances vraisemblables – Evaluation : près de 1 milliard d’Euros !
Pourtant, les chiffres du transport aérien légitiment totalement le transfert de cette infrastructure nationale :
- doublement prévisible du trafic tous les 15 ans !
- 31 000 avions à construire d’ici 2030
-  le plan de charge d’Airbus rempli pour 9 ans !
Lorsque les opposants, malgré le doublement du trafic d’ici 2065, prônent un développement de l‘aéroport actuel, ils sont en contradiction totale avec les contraintes environnementales.
trois  sites Natura 2000 à proximité ! Un comble !
...et l’étude annoncée ces dernières semaines sur l’éventualité de  l’agrandissement du site actuel est de mémoire la 3ème en 15 ans, les 2 premières ayant conclu à l’impossibilité.

Monsieur le ministre,
Allez-vous rendre possible la circulation sur les routes autour de Notre Dame des Landes ?
Comptez-vous un jour sortir du dilemme politique dans lequel vous enferment vos alliés verts pour qu’enfin les travaux commencent ? Quand comptez-vous évacuer la ZAD ?
Enfin, comment comptez-vous gérer les dysfonctionnements liés aux hésitations et  approximations de  la conduite de ce projet ?
Nous hébergeons déjà les Mistral de la discorde ! N’ajoutez pas les avions aux bateaux !"
 

04/06/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Notre-Dame-des-Landes : expropriations confirmées en cassation »
Article suivant : « Notre-Dame-des-Landes : le tribunal de Nantes examine la régularité de 165 millions d'aides »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter