www.media-web.fr

Notre-Dame-des-Landes : Le gouvernement a préféré la force à la transaction

Ce matin les opérations se poursuivent d’expulsions et de destructions des cabanes sur le site de la ZAD. Cela va prendre la semaine sellons les autorités. Le gouvernement a choisi la force alors qu’une transaction était possible. Les membres de l’ACIPA viennent de lancer un appel à venir en nombre sur le secteur.

« Si la préfète continue d’ordonner des destructions de lieux de vie, on se dirigera vers un César 2 et ce sera pour l’Etat une erreur encore plus grande que l’intervention avortée lancée en 2012 » explique Dominique Fresneau porte parole historique de l’ACIPA dans Presse Océan. A l’automne 2012, l’opération « César 44 » d’expulsion de la ZADD,  ordonnée par Manuel Valls,  avait en effet viré au fiasco.

En fait l’Etat pratique à Notre-Dame-des-Landes comme avec les cheminots. Il procède par de fausses concertations pour donner le change et endormir les gens, avec pour seul objectif faire place nette sur le secteur. Mais en agissant ainsi le gouvernement risque l’embrasement dans les prochaines semaines. 

Selon la Préfecture, « les occupants illégaux avaient été invités à partir d’eux-mêmes d’ici la fin de la trêve hivernale. Certains ont accepté le dialogue avec la préfète, portent un projet agricole dans la légalité et régularisent leur situation : ils ont alors le soutien du gouvernement. L’opération débutée hier vient mettre à exécution des décisions de justice pour procéder à l’expulsion des occupants les plus radicaux. »

Auteur : MJ | 10/04/2018 | 2 commentaires
Article précédent : « Notre-Dame-des-Landes : Le gouvernement n’avait pas prévu ce scénario »
Article suivant : « Notre-Dame-des Landes : Les expulsions de la ZAD ont commencé ce matin »

Vos commentaires

#1 - Le 10 avril 2018 à 13h37 par Je
Quelle farce: 15 ans de transaction
Il y a longtemps que la forcé devait s’imposer face à ces hors la loi.
Cessez d’infantiliser les français
#2 - Le 11 avril 2018 à 10h09 par Lemere
@Je

En quoi , et par qui se ferait une infantilisation?
Développez SVP.

À moins que vous ne jugiez que ne pas penser comme vous, ferait des autres des enfants.

Je ne voudrai pas de vous comme "paternel".

J'ajouterai méme que les arguments des pro aéroports nous prenaient pour des lapereaux de la première heure, et que loin de se laisser infantiliser, nous avons su prouver que ce projet ne tenait pas la route, n'était pas nécessaire , mais néfaste . Et que ceux qui ont tenté sans succédé heureusement d' infantiliser les Français, ce sont des gens comme vous. À moins que vous n'ayez vous même ėté infantilisé?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Agence de presse et marketing : Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH Rennaz 
www.media-web.fr  |   Nous contacter