www.media-web.fr

Notre-Dame-Des-Landes : La réaction des Républicains 44

Gatien Meunier, Secrétaire départemental des Républicains 44, prend acte de la décision du Président de la République​​ ​et son Gouvernement ​de ne pas transférer l’aéroport Nantes Atlantique à Notre Dame des Landes.

C’est l’autorité de l’Etat qui est très affaiblie par Emmanuel Macron qui a cédé aux pressions des hors la loi de la ZAD. 

C’est une faute vis à vis du respect de l’état de droit et des 179 décisions de justice confirmant la viabilité du projet.

Il portera la lourde responsabilité du risque que la population nantaise court à chaque survol de l’agglomération par les avions en atterrissage ou en décollage de Nantes Atlantique.

En refusant ce projet, Emmanuel Macron n’a pas de vision à long terme de l’avenir de notre territoire. Il met un coup d’arrêt à son développement et à sa capacité à s’inscrire demain dans la compétition mondiale. 

Par ailleurs, dans l’hypothèse d’un agrandissement de Nantes Atlantique on est en droit de se demander à quel moment il verra le jour, le dossier n’étant pas ouvert et c’est sans compter sur les nombreux recours déjà annoncés.

C’est une bien triste nouvelle pour la démocratie et les électeurs de Loire Atlantique qui se sont prononcés majoritairement pour ce nouvel aéroport.

19/01/2018 | 2 commentaires
Article précédent : « NDDL : Les Zadistes ont tenu parole la route D281 est libre à la circulation. »
Article suivant : « Tribune : Notre-Dame-des-Landes Zone À Désirer la décroissance »

Vos commentaires

#1 - Le 20 janvier 2018 à 08h06 par michel bailly, Bouguenais
Nul besoin de lire le communiqué du secrétaire départemental LR44, ci-dessus,jusqu'au dernier mot.

En effet, affirmer que l'autorité de l'Etat est très affaiblie avec LA décision prise sur ce dossier NDDL n'est pas sérieux ...

Ce serait plutôt le contraire ...

+/- 75% de la population approuverait cette autorité retrouvée, il nous faut bien l'admettre.

D'ailleurs, bien des élus LR44 semblent-il, entre autres, emboîtent le pas de ceux qui veulent tourner cette page NDDL pour fixer les objectifs d'aménagement des territoires dont ils ont la charge.

La Loire-Atlantique est un département dynamique dans tous ses territoires avec l'ensemble des acteurs à l'intérieur de ceux-ci.

La Présidente de Nantes-métropole, l'un de ceux-là, n'a-t-elle pas convoqué, dès le lendemain de l'annonce de LA décision, tout ce "petit" monde pour objectiver le futur de façon très positive puis tourné la page de dizaines d'années d'indécision sur NDDL ... avec les maires de gauche, de droite et du centre qui composent les forces politiques et décisionnelles de cette métropole ?

LR44 n'est-il devenu qu'un parti politique de protestation, au détriment d'une stratégie d'opposition pour l'alternance en 2020 ... ou ce communiqué n'engage-t-il que son auteur ?

Quant à moi, pro NDDL, très modestement d'où je suis (ancien élu, observateur de la politique locale, militant de l'action politique libre de mes propos), j'ai tourné la page NDDL et serais attentif aux objectifs fixés à Bouguenais et aux moyens accordés pour les atteindre.


Michel Bailly
Bouguenais

PS : Comme si le communiqué LR44 était à contre-temps ou en retard. Lire l'interview du porte-parole du gouvernement dans le grand quotidien de notre région.
Dès lundi, remise en ordre des abords de la ZAD.
2022 pour les travaux à Nantes-Atlantique.
Une approche d'objectifs à mettre en place ...
#2 - Le 20 janvier 2018 à 09h28 par Thibaud, Carquefou
Le communiqué de LR 44 c'est un copié collé de ce que tout le monde a déjà dit. Je rappellerai à Monsieur Meunier que le vrai déni de démocratie c'est celui des traités européens refusés par les français par référendum et accepté par ses amis.
La consultation NDDL était pipée sur la géographie et la question.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter