www.media-web.fr

Notre-Dame-des-Landes : La DGAC devra expliquer son étude de réménagement de Nantes

Les opposants à la construction de l'aéroport du Grand Ouest s'engouffrent dans la brèche ouverte par les révélations du Canard enchaîné concernant un aéroport, pas si grand...

Le Canard Enchaîné vient de révéler un nouveau mensonge de taille dans le dossier de Notre-Dame-des-Landes.
 
Le permis de construire déposé par AGO/Vinci en avril 2013 montre à l'évidence que la Direction Générale de l'Aviation Civile a fait une bien curieuse étude sur le réaménagement de Nantes-Atlantique, en surestimant les surfaces nécessaires alors qu'elle a accepté pour Notre-Dame-des-Landes une qualité de service à l'usager inférieure : halls départ et arrivée, comptoirs d'enregistrement, postes de contrôle, aires de stationnement des avions, rien ne ressemble à ce que l'on prétend nécessaire pour Nantes-Atlantique. Cela montre aussi que la "concertation " mise en place à la demande de la commission du dialogue n'a été qu'un simulacre. Les élus du CéDpa avaient demandé une comparaison entre Notre-Dame-des-Landes et le projet proposé pour Bouguenais. En vain. On comprend pourquoi...
 
En tout état de cause la contre étude faite par des architectes pour le CéDpa sur le réaménagement de Nantes Atlantique se trouve de fait confortée par ce qui est révélé aujourd'hui. On peut rénover à moindre frais et avec une bonne qualité de service l'aéroport actuel. Notre-Dame-des Landes, "l'aéroport du Grand Ouest" présenté comme le top du top serait un aéroport plutôt low cost, où seules les surfaces commerciales sont prioritaires. Et c'est pour cela qu'on exproprie, qu'on veut sacrifier une zone humide remarquable et dépenser de l'argent public ?

Il est plus que temps pour les ministres concernés de prendre la mesure de la gravité des nombreuses manipulations sur lesquelles ce dossier est bâti, d'entendre enfin les opposants et d'étudier sérieusement le réaménagement immédiat de Nantes-Atlantique. AGO saura assurément le mener, et pour pas cher !
 
Pour notre part nous allons tenter de creuser les révélations du Canard Enchaîné et en informer largement la population.

Dans un communiqué l'ACIPA et le CéDpa


 

09/10/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « 14-18 : Le souvenir des morts dans les églises »
Article suivant : « Bretagne Réunie répond à Philippe Grosvalet »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter