www.media-web.fr

Notre-Dame-des-Landes : Jean-Luc Mélanchon c’est NON

Dans une interview au journal Reporterre, le quotidien de l’écologie, Jean-Luc Mélanchon se prononce pour le NON au transfert de l’aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes.

Extrait

Jean-Luc Mélanchon Photo Patrice Gravoin
Jean-Luc Mélanchon Photo Patrice Gravoin

Que pensez-vous de la consultation lancée sur Notre-Dame-des-Landes ?

On a un dossier mené de manière absurde qui, tout le long, sent le trucage. Quand les gens observent que malgré tout, la décision va s’appliquer, ils s’interrogent sur sa légitimité. Qui a le droit de prendre une décision aussi absurde et de la maintenir dans le temps ? Pourquoi ? Au nom de quoi ?

Si cette consultation se concluait par un « Oui », qu’en diriez-vous ?

Au nom de quoi le référendum est-il réduit à la population d’une zone qui aurait à connaître très directement soit de l’aéroport soit du passage des avions ? Dans les questions écologiques, n’y a-t-il pas un intérêt général en cause ? Il s’agit non seulement des impacts locaux de cet aéroport, mais aussi de toute l’organisation des transports. La consultation locale ne donnera pas une décision légitime, dans le sens où un Français qui se trouve à Paris ou à Strasbourg peut se sentir concerné par la déformation du plan de transport que cette histoire comporte.

Nous en sommes déjà à plusieurs décisions de justice. Et on va quand même faire un référendum. Cela veut dire que les décisions de justice ne sont pas ressenties comme légitimes ni par les gens qui continuent à manifester, ni par le pouvoir qui juge important d’organiser lui-même une élection. Donc, déjà, voilà un pouvoir qui a été disqualifié en cours de route.

Dans le processus de Notre Dame des Landes, on retrouve toutes les caractéristiques de la crise structurelle en profondeur de la démocratie.

Reporterre

07/06/2016 | 3 commentaires
Article précédent : « Notre-Dame-des-Landes : l’avocat des associations dépose un référé visant à suspendre la consultation, devant le Conseil d’Etat. »
Article suivant : « Le Front National dit NON l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes »

Vos commentaires

#1 - Le 07 juin 2016 à 22h17 par Guignol
Ce guignol cumulard clame pourtant qu'il ne voyage qu'en classe affaire:

Voir:
http://www.huffingtonpost.fr/2013/06/24/jean-luc-melenchon-classe-affaire-voyage-uronie-twitter_n_3490429.html

Il y en a marre de ces discours politicards qui s'appuient sur la misère humaine et ruinent notre économie .
#2 - Le 07 juin 2016 à 23h13 par Daniel Yoann, Tours
Avez vous déjà, depuis le référundum de 1993 sur Maastricht, depuis les couleuvres avalés en 30 de ministères et de cirage de banc au Sénat, entendu Jean Luc Mélenchon dire "oui" ?
Pas moi. Normal, JLM est le Dieu et le tribun. Il sait et il dit la vérité. Il est notre encyclopédie. Il est madame Soleil.
Bon d'accord, il m'exaspère, mais je l'aime bien.
#3 - Le 08 juin 2016 à 12h55 par Breizh44, Pornichet
« On a un dossier … qui … sent le trucage » Il a des preuves de ce qu’il prétend ? Qu’il les présente !
« Nous en sommes déjà à plusieurs décisions de justice. Et on va quand même faire un référendum ». Tout à fait d’accord, c’est débile et inutile ! Appliquons les décisions de justice et faisons valoir l’état de droit !
« Cela veut dire que les décisions de justice ne sont pas ressenties comme légitimes … ni par les gens … ni par le pouvoir … ». Si cela était vrai, ce serait extrêmement grave et fort inquiétant pour notre pays. Cela ouvrirait la porte à l’anarchie généralisée, apparemment souhaitée par JLM !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter