www.media-web.fr

Notre-Dame-des-Landes : Démocratie 44 interpelle le gouvernement

Le groupe Démocratie 44 (Groupe d’union de la droite, du centre et des sans-étiquettes au Conseil Départemental de Loire Atlantique) interprète la décision du Tribunal de Nantes et souhaite que le « gouvernement assume ses responsabilités ».
Gatien Meunier
Gatien Meunier

« NDDL : il faut passer à l’action ! Gatien Meunier, Président, et les conseillers départementaux du Groupe Démocratie 44 (Groupe d’union de la droite, du centre et des sans-étiquettes au Conseil Départemental de Loire Atlantique) ont pris bonne note de la décision rendue ce jour par le Tribunal Administratif de Nantes concernant les recours formés par les opposants au transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique à Notre-Dame-des-Landes.

Dès aujourd’hui, le Groupe Démocratie 44 demande à l’État de prendre toutes les mesures permettant d’évacuer la ZAD et de mettre tout en œuvre pour que les travaux puissent être lancés sur site à l’automne.

En effet, la décision du Tribunal Administratif de Nantes vient définitivement clore l’accord politique passé lors des dernières élections municipales et prévoyant de surseoir aux expulsions tant que les recours déposés ne seraient pas épuisés.

Le dossier du transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique à Notre-Dame-des-Landes après avoir été validé par une enquête publique, une déclaration d’utilité publique, est aujourd’hui validé par la justice.


Interrogé par Gatien Meunier le 2 juillet dernier, le Préfet de Région a rappelé la volonté de l’État, affirmée publiquement par le Premier ministre et le Président de la République, « de réaliser cet équipement une fois cette étape franchie ».
Il a clairement rappelé que « le Gouvernement n’a pas dans l’idée d’attendre l’épuisement de toutes les procédures judiciaires », ce que les opposants au projet ne manqueront pas de réclamer.

Il est donc important que le Gouvernement assume ses responsabilités et tienne les engagements pris devant l’ensemble des acteurs et habitants de Loire Atlantique et de la région des Pays de la Loire, et rappelé en janvier dernier par Manuel Valls lors d’un déplacement à Nantes.

Enfin, les élus Démocratie 44 demandent au Préfet d’assurer la sécurisation du site permettant la réouverture rapide de la RD 281, aujourd’hui interdite à la circulation. »
Communiqué de  Démocratie 44

17/07/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Notre-Dame-des-Landes : Manuel Valls soutient "un projet absurde" »
Article suivant : « Notre-Dame-des-Landes : Pour les écologistes la mobilisation juridique, politique et citoyenne continue ! »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter