www.media-web.fr

Notre-Dame-des-Landes : Cap Atlantique et la CARENE visés par les nouveaux recours des opposants

Le collectif d'élus opposés au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes a déposé huit recours fin octobre en justice, pour d'obliger l'’État et les collectivités à réclamer le remboursement d'aides déjà versées à Vinci.

L’État, le syndicat mixte aéroportuaire, et six collectivités : les régions Pays de la Loire et Bretagne, le département de Loire-Atlantique, Nantes Métropole, Cap Atlantique et la CARENE sont concernées pour avoir déjà verser des aides « avant que la Commission européenne ne dise que ces aides sont compatibles avec le marché», déclare Françoise Verchère, présidente du collectif des élus doutant de la pertinence de l'aéroport (CéDpa) qui avance le chiffre de 38 millions d'euros  versés de mai 2011 à novembre 2013

Bruxelles avait donné son feu vert le 20 novembre 2013 à la subvention de 150 millions d'euros octroyée par l’État français pour financer une partie des travaux de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

16/11/2014 | 2 commentaires
Article précédent : « Notre-Dame-des-Landes : Les opposants menacent des entreprises »
Article suivant : « Notre-Dame-des-Landes : Franck Louvrier demande le démantèlement de la ZAD »

Vos commentaires

#1 - Le 16 novembre 2014 à 19h06 par Chaos
Et voilà, on vous avait prévenu, vous les bisounours du gouvernement qui disaient attendre la fin de l'examen des recours pour démarrer les travaux.
Ca ne finira jamais, les nouveaux arrivent.
Voilà comment les socialistes ruinent l'avenir économique de notre région.
#2 - Le 17 novembre 2014 à 15h36 par Lionel Debraye, Saint Nazaire
Bravo Françoise...
Quand c'est pas l'heure, c'est pas l'heure !
Et pschitt l'ayraulport.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter