www.media-web.fr

Notre-Dame-des-Landes : C’est fini il n’y aura pas de nouvel aéroport

Comme l’avait annoncé RMC voilà 15 jours, le nouvel aéroport ne se fera pas. C’est la solution de modernisation de Nantes Atlantique qui sera privilégiée. C’est ce qu’a annoncé Edouard Philippe ce midi après le conseil des ministres.

Edouard Philippe : "Nous avons décidé de trancher la question.  J’ai voulu prendre le temps de bien appréhender la situation et examiner les nouvelles solutions. 

Je constate aujourd’hui que les conditions ne sont pas réunies pour mener à bien ce projet de Notre-Dame-des-Landes.  Notre-Dame-des-Landes c’est l’aéroport de la division. Il sera abandonné. 

Les terres retrouveront leur vocation agricole."

Sur la question de l'expulsion les Zadistes ne sont juridiquement pas expusables avant le 31 mars à cause de la trève hivernale. Après cette date il faudra la décision d'un juge pour  faire intervenir la gendarmerie.

La décision du gouvernement risque de provoquer un deuxième NDDL à Saint-Aignan Grandlieu car les habitants sur place opposés à l'agrandissement de Nantes Atlantique ont déjà décidé de manifester au bout de la piste.

17/01/2018 | 5 commentaires
Article précédent : « Notre-Dame-des-Landes : Réactions heureuses, indignées, voir colériques »
Article suivant : « Visite surprise d’Edouard Philippe ce matin à Notre-Dame-des-Landes »

Vos commentaires

#1 - Le 17 janvier 2018 à 14h33 par breizh44, Pornichet
Les anarchistes ont gagné, cela hantera le pays encore longtemps. Si le gouvernement croit avoir choisi la solution la moins douloureuse il se trompe à mon avis. Un aménagement de NATL sera bloqué encore pendant longtemps par de nombreux recours. A la fin on se rendra à l’évidence que cette décision n’était pas viable et recommencera à réfléchir à une autre solution. Beaucoup de temps a été perdu et continuera à être perdu au détriment de l’économie de la région et de ses habitants.
J’espère que ceux qui ont pris cette décision aujourd’hui se souviendront et assumeront leur responsabilité (culpabilité) face aux familles des victimes quand un avion se sera écrasé au milieu de la ville de Nantes. La question n’est pas si cela arrivera, mais seulement quand.
#2 - Le 17 janvier 2018 à 18h49 par raminagrobis
La promesse de rétablir l'ordre et de redonner à cette zone sa destination libre et naturelle n'est que purement verbale, opportuniste, fallacieuse!
#3 - Le 18 janvier 2018 à 09h19 par gilles
les mêmes causes produisant les mêmes effets, l’agrandissement de « Nantes Atlantique » ne se fera jamais
#4 - Le 18 janvier 2018 à 15h44 par Lemere
@ Breizh44

Nos ancêtres avaient peur que le ciel leur tombe sur la tête, vous ce sont les avions.
Acceptez cette décision sage et approuvée par une large majorité de Français.
Vous ne pouvez pas avoir raison contre tout le monde.
#5 - Le 19 janvier 2018 à 09h19 par breizh44, Pornichet
@Lemere
Informez vous sur l'histoire du transfert de l'aéroport de Munich. Les paralleles sont édifiantes.
Je vous salue, Monsieur tout le monde!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter