www.media-web.fr

Natalité et chômage, Frédéric Lefebvre persiste et signe.

Frédéric Lefebvre avait suscité une forte polémique la semaine dernière en déclarant : "Le fort taux de natalité en France explique le niveau du chômage." Il persiste et explique son point de vue à la fête départementale de l’UMP 44 à La Baule.
Les jeunes UMP avec Frédéric Lefebvre
Les jeunes UMP avec Frédéric Lefebvre

450 militants UMP recevaient Frédéric Lefebvre ce matin à La Baule. 

Pour le secrétaire d’Etat les chiffres du chômage augmentent de 36 000 au mois de juillet « ce qui est une gifle pour l’économie française ». Dans le même temps les créations d’emploi augmentent de 20 000 de plus que ce qui est prévu par l’INSEE. Pour Frédéric Lefebvre ces chiffres sont « contrastés mais pas contradictoires » Pour le secrétaire d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services, des Professions Libérales et de la Consommation,  l’économie française crée des emplois, les plans sociaux ont été réduits de 30 %. Il ajoute « peut-on simplement se poser la question pourquoi ces 2 chiffres sont différents ? Parce que nous avons un taux de natalité extrêmement dynamique, nous sommes à plus de 2 quand l’Allemagne est à 1,34, ce qui est une chance historique pour la France car cette natalité si forte va nous permettre de régler le problème des retraites. Mais c’est un défi supplémentaire pour le chômage parce qu’avant de faire baisser le taux de chômage, les 150 000 nouveaux premiers emplois que nous créons, donneront du travail aux 150 000  nouveaux enfants sur le marché du travail."  "J’ai entendu toutes ces caricatures concernant mon propos, mais aussi les économistes préciser que la nouvelle natalité était une chance pour la France et un nouveau défi pour le Pays par rapport à l’Allemagne."

Frédéric Lefebvre a souhaité que les candidats à la Présidentielle déclarent « on ne dépense pas plus que ce que l’on a et on en prend l’engagement dans la constitution française ». Pour Frédéric Lefebvre la règle d’or est une nécessité, même s’il y a des chemins différents pour y parvenir ça n’enlève rien au débat entre la droite et la gauche. "Pourquoi ne pas se mettre d’accord sur cette règle" conclut Frédéric Lefebvre.

La Fête de l’UMP en bref

André Trillard et ses colistiers Dannèle Rival, Nathalie Poirier, Patrick Baleydier, Anne Babin-Chevaye
André Trillard et ses colistiers Dannèle Rival, Nathalie Poirier, Patrick Baleydier, Anne Babin-Chevaye

André Trillard Sénateur a présenté sa liste aux élections sénatoriales et a ajouté : « Pour atteindre notre objectif de la réélection de Gérard Larcher au Sénat, notre unité et cohésion doit être totale l’enjeu appelle la loyauté de chacun et la cohésion de tous. » Sans expressément les nommer André Trillard a indiqué que ceux qui pouvaient diviser la majorité faisaient prendre le risque de perdre le Sénat.

Les diverses circonscriptions de Loire Atlantique avaient installé différents stands où les militants vendaient des huîtres, du muscadet, des fondants au chocolat, il faut bien trouver des recettes pour les prochaines campagnes.

Jérémie Rabiller (Pornichet) évoque le Club Nouveau Siècle avec Frédéric Lefebvre
Jérémie Rabiller (Pornichet) évoque le Club Nouveau Siècle avec Frédéric Lefebvre
Philippe Freche et David Pellon 8e circonscription
Philippe Freche et David Pellon 8e circonscription
Auteur : JBR | 11/09/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « Carène : une nouvelle ligne ferroviaire à Donges »
Article suivant : « La Loire-Atlantique aide la Somalie »

Vos commentaires

#1 - Le 14 septembre 2011 à 23h37 par Lemere
M.Rabiller affiche clairement son parti, que fera-t-il en 2014 pour Pornichet?
On peut affirmer qu'il ne soutiendra pas M. Belliot.
Aurait-il le soutien de l'UMP canal historique?
Ou a-t-il décidé de ne plus briguer de mandat, suite aux cantonales?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter