www.media-web.fr

Nantes: la Folle journée s'ouvre mercredi sur les musiques françaises et espagnoles

NANTES, La "Folle journée" de Nantes consacre à partir de mercredi sa 19e édition aux musiques françaises et espagnoles depuis 1850, qui se mêleront en pas de deux jusqu'à dimanche soir, au gré de 316 concerts répartis dans et autour de la Cité des congrès de la ville.

De Georges Bizet à Pierre Boulez, Camille Saint-Saëns, Gabriel Fauré, Claude Debussy, Maurice Ravel, Isaac Albéniz, Manuel de Falla, Erik Satie ou encore Olivier Messiaen, les principaux compositeurs français ou espagnols, qui ont marqué l'âge d'or des années 1870 aux années 1940 notamment, seront revisités.
Pour ce faire, environ 1.800 artistes du monde entier, avec notamment 12 orchestres, ont été conviés, afin de satisfaire les quelque 150.000 visiteurs attendus comme chaque année.
La caractéristique majeure de la "Folle journée" est de rendre accessible au plus large public possible une musique classique habituellement réservée aux mélomanes avertis. Cette édition mettra en outre l'accent sur les enfants, à qui seront dédiés des concerts mercredi après-midi.
Par ailleurs, la "Folle journée" offrira un mélange de tous les genres d'expression musicale, de l'orchestre de plusieurs dizaines de musiciens aux formations de type quatuors, avec ou sans voix, en passant, cette année, thème espagnol oblige, par des récitals avec guitares seules ou mêlant guitares et danses flamenca.
Les visiteurs acquittent des billets variant de 6 à 28 euros selon les artistes, les jours et les salles (les prix diffèrent selon les jours de programmation), et les enfants emmenés par leurs écoles payent un prix forfaitaire 4,50 euros.
La "Folle journée" de Nantes se déclinera aussi à Bilbao (Espagne) du 1er au 3 mars, au Japon du 26 avril au 9 mai, à Montréal en mai, avant Rio de Janeiro et Varsovie en septembre et la Chine en décembre.

Auteur : AP | 29/01/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Grand Prix de France moto 2013 : profiter de sa passion en préservant son capital autidif »
Article suivant : « Pascal Gallet et l’école Blanche de Castille de Nantes font découvrir la musique classique aux élèves »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter