www.media-web.fr

Municipales : UMP 44 ou l’art de se ridiculiser

Décidément l’UMP 44 n’en finit pas dans ses contradictions, dans ses choix hasardeux au niveau des investitures, dans ses difficultés à réaliser l’union dans son propre camp, dans ses sanctions très inégales vis-à-vis de ceux qui font acte de candidature dissidente. Les militants sont perdus, écœurés par ses tergiversations. La guerre des chefs Copé-Fillon aura laissé des traces, les basses manœuvres de l’UMP 44 donnent du crédit à ceux qui ont baptisé leur mouvement « la machine à perdre. »

Comment ne pas s’étonner de la manière dont a été investie Laurence Garnier, par un sondage bidonné qui n’a jamais été publié, et pour cause. Le manque de transparence, le refus de demander aux militants locaux de se prononcer ont chassé bon nombre de militants vers les listes « Les Nantais font leur ville » de Pierre Gobé ou la liste de Sophie van Goethem. L’UMP pouvait faire un résultat à Nantes avec ses alliés c’est aujourd’hui mission impossible, car depuis des années les responsables locaux du mouvement n’ont pas su fédérer, et développer une ligne de conduite claire. « Le retour espéré de Nicolas Sarkozy permettra de faire un grand ménage et de repartir sur des bases saines » prédit un jeune militant qui ne sait plus à quoi se raccrocher.

Situations risibles en Presqu’île Guérandaise

À La Baule, procédure d’exclusion à l’encontre de William Da Gloria, UMP qui a osé faire acte de candidature contre le maire de La Baule. Joint par téléphone, il se trouvait au bureau national de l’UMP pour défendre son cas. Il reproche à l’UMP 44 de n’avoir même pas ouvert son dossier  au moment des investitures.

À Pornichet, l’ UMP a accordé son soutien à Robert Belliot malgré sa candidature dissidente aux élections cantonales, et son soutien à Joël Guerriau aux sénatoriales. Y  aura-t-il  des velléités à exclure les militants UMP qui se trouvent pour beaucoup sur la liste de Jean-Claude Pelleteur et quelques-uns sur la liste de Patricia Gallerneau ? On préfère passer l’éponge et ne pas faire trop de vagues, au cas où une des autres listes serait en mesure de l’emporter. Il vaut mieux rester en bons termes avec ses anciens amis, on ne sait jamais.

À Saint-Nazaire, gentille lettre de rappel aux obligations à l’élu Christian Bertin UMP qui s'est  placé sur la liste dissidente de dernière minute de Martine Dardillac alors que l’union de la droite est réalisée depuis plusieurs mois.

À La Turballle où la droite a une chance sérieuse de l’emporter, l’UMP ne soutiendra personne ! « Ils n’arrivent pas à s’entendre, donc on ne se mouille pas » déclarait dernièrement un des dirigeants.

À Guérande, c'est le comble, Stéphanie Phan-Thanh, sans étiquette, qui conduit la liste de la majorité sortante avec Christophe Priou sur sa liste et des colistiers UMP, n’a pas réclamé l’investiture du mouvement qui a malgré tout  décidé de la soutenir au détriment de Catherine Bailhache UMP. Cette dernière est plus légitime à ses yeux avec le soutien de l’UDI. Exclure Catherine Bailhache ? Surtout pas ! Des fois que l’on aurait besoin de son apport de voix au deuxième tour, et si elle était devant, on verrait les grimaces d’hier se transformer en  grands sourires de circonstance.

 

L’UMP 44 deviendra-t-elle un jour adulte ?

Les anciens cadres de l’UMP 44 déplorent cette situation, le sénateur Trillard préfère se consacrer entièrement à sa campagne de Saint-Gildas-des-bois où ça ne va pas être facile. Il ne donnera pas son point de vue mais n'en pense pas moins. Sans faire de politique-fiction les rumeurs d’une candidature Louvrier aux législatives et d’une candidature Priou aux sénatoriales ne vont pas contribuer à calmer le jeu.

Cette maladie de la désunion doit être contagieuse puisque l’UDI n’est pas à une contradiction près, non plus. Elle vient de retirer son soutien à Laurence Garnier à Nantes. Xavier Bruckert, MoDem va annoncer sa candidature à Nantes soutenu par les déçus de l’UDI qui vont le rejoindre. L’UDI soutient Catherine Bailhache à Guérande, et ne veut pas de sa nouvelle alliée Gallerneau (MoDem) à Pornichet. Les prochaines semaines promettent d’être folkloriques et pendant ce temps les Français se détournent de la politique, ou votent Front national.

Auteur : JBR | 20/01/2014 | 7 commentaires
Article précédent : « Assemblée Nationale Christophe Priou interpelle le gouvernement sur le projet de réserve naturelle de l’estuaire de la Loire »
Article suivant : « Cap Atlantique : on règle les affaires courantes avant les élections »

Vos commentaires

#1 - Le 21 janvier 2014 à 08h38 par Gazouillis
Rappelons que le dénommé Bertin fût l'un des complices du président de l'UMP 44, le " nantais" Pinte, dans la déstabilisation de M. J.L. Garnier et les différentes candidatures comiques aux cantonales et législatives à Saint-Nazaire; on ne se refait pas, quand on est un factieux on le reste!
#2 - Le 21 janvier 2014 à 09h01 par Républicain
Le naufrage !

Le bateau UMP coule,les icebergs se nomment:
Ambition personnelle,manque de conviction,clientélisme,grand écart permanent...
Une autre voie est possible hors de l' UMPS

Citoyens aux urnes !
#3 - Le 21 janvier 2014 à 13h38 par Les Démocrates de Guerande, GuÉrande
Messieurs les cadres de l'UMP 44 un peu de courage.

Quand demanderez-vous à votre direction départementale de cesser son activisme ?

Le mieux pour tous les adhérents seraient que les élus de notre famille politique exigent leur démission.

Enfin un peu de calme avec des responsables démocrates.

Pauvre UMP 44
#4 - Le 21 janvier 2014 à 23h43 par Maryse, Pornichet
Oh que cet article décrit bien cette pétaudière!
A Pornichet nous avons la chance d'avoir une liste de rassemblement large Pornichet-avenir, (qui n'est pas modem, Mr JBR), celle de Patricia Gallerneau: fine tacticienne et stratège, qui a bien compris que les étiquettes politiques sont inutiles pour bien mener nos cités! Il y a longtemps qu'elle et ses équipiers le disent, déjà avec succès en 2008)
Elle a raison! Ni UMP ni PS ni Modem!
#5 - Le 21 janvier 2014 à 23h47 par Maryse, Pornichet
L'UDI??
Ils ne savent plus où ils habitent, quand ils existent quelque part!Ils sont 3 adhérents en presqu'ile et st Naz et ils arrivent à foutre le bazar. Et hop, la discorde et l'agression s'installent: entre eux et envers les autres. Au secours Borloo...
#6 - Le 22 janvier 2014 à 08h47 par yves, La Turballe
l'ump 44 qui perd ses nerfs, qui devient meme franchement au bord de l'hitérie avec Gatien meunier, qui menace d'exclure sa déléguée à guérande, qui soutenanit en sous marin une alliance entre ump et trotskystes à la turballe (oui oui vous ne revez pas !); de ce compoortement irresponsable, d'un autre temps de l'ump, les deux vainqueurs seront le parti socialiste et l'abstention; quand ou vous dit qu'on a la droite la plus bete du monde !!
#7 - Le 23 janvier 2014 à 10h18 par juilie, Etasoeur
C'est vrai qu'à gauche c'est beaucoup mieux ah ah ah ah !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : 0609309562  |   Nous contacter